Surfer à Lisbonne

Surfer à Lisbonne

Imaginez un spot de surf de classe mondiale en plein Paris. Un fantasme incarné à l’échelon européen par Carcavelos, à moins de 20 minutes en bus ou en train du centre-ville pour surfer à Lisbonne.

La côte portugaise regorge de bons spots de surf très réputés. La plage de Carcavelos est le beachbreak le plus rapidement accessible depuis Lisbonne avec des vagues de qualité, des loueurs de matériels sérieux et de bonnes écoles. Idéal pour débuter avec une école de surf locale comme Angel Surf School ou pour louer un bon équipement avec Portugal Surf Rentals pour les confirmés. Les conditions sont régulièrement bonnes mais il faut toujours vérifier la météo pour ne pas trouver une mer d’huile ou à l’inverse des creux de 4 m. Le décor est spectaculaire, avec l’imposante forteresse de São Julião da Barra qui ferme la partie orientale de la plage. Et pour le retour à Lisbonne, après la session, le Time Out Market est à deux pas de la gare centrale.

Surfer à Lisbonne au départ de Paris par CDG ou Orly entre 40€ et 200€ en fonction des dates et des compagnies aériennes.

Surfer à Lisbonne

Le Valverde Hôtel à Lisbonne

Valverde Hotel

Situé sur l’une des plus belles avenue de Lisbonne, l’Avenida da Liberdade, le Valverde Hôtel a ouvert ses portes en Septembre 2014. Le Valverde Hôtel a un style feutré et élégant, avec son design contemporain, ses œuvres d’art et ses antiquités.

Le Valverde a des allures de maison privée au cadre intimiste. Cet hôtel distingué abrite une oasis de confort et de luxe où les heureux privilégiés profiteront d’une pause au bord d’une belle piscine chauffée.

Valverde Hotel, chambres à partir de 185 €  Avenida da Liberdade, 164, Lisbonne

Land Rover vintage

Un atelier de restauration automobile de Lisbonne, basé au Portugal et nommé Cool & Vintage, fait sensation sur le marché des automobiles de collection et de prestige. Avec un talent tout particulier pour trouver des véhicules et une qualité de restauration extrêmement pointilleuse, les aventuriers de Cool and Vintage se placent sur un marché de niche très très haut de gamme, le Defender revisité !


Si la vie n’est pas la destination, n’est-ce pas le moment de prendre la route ?

Defender entre 55.000€ et 115.000€.

Lire la vidéo

La Cave des Contrebandiers

La Cave des Contrebandiers

La Cave des contrebandiers c’est quoi ? Trois experts qui travaillent pour vous faire découvrir des vins de tous les horizons aux meilleurs prix et en exclusivité. Le nom fait référence aux chemins de contrebandes de la prohibition française de 1900 qui allait chercher des vins en Espagne en passant par les Pyrénées. Cette tradition revoit le jour pour notre plus grand plaisir et pour nous permettre de découvrir des produits français, espagnols, italiens et allemands.

Logo - La Cave des Contrebandiers

La Cave de Contrebandiers, c’est tout d’abord l’association de trois experts du sud-ouest : l’un « meilleur » négociant en vin, l’autre rugbyman et le dernier e-commercant. Portrait ! Lionel Osmin a été sacré « Meilleur Négociant en Vin » par La Revue des Vins de France en 2015. Cette distinction toute particulière met en avant ses qualités de sélection des meilleurs terroirs pour réaliser de très bons vins. Imanol Azedz, que l’on ne présente plus, nous a fait rêver sur le terrain en tant que pilier du XV de France jusqu’en 2016, il intervient dans la sélection et la recherche des meilleurs vins à présenter en exclusivité sur La Cave des Contrebandiers. Et Nicolas Mermin, le spécialiste e-commerce qui met toute cette belle sélection en lumière sur le site de La Cave Des Contrebandiers.

DSC_1607 DSC_1568 DSC_1542 DSC_1535 DSC_1534

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

À la conquête de l’ouest américain

Les grands parcs de l’ouest Américain sont à couper le souffle. TheMust a passé 15 jours de road trip en plein mois d’août en famille pour un « amazing travel », oui, tout est « amazing » aux US. Atterrissage à San Francisco, puis immersion en nature dans les parcs Yosemite, Death Valley, Grand Canyon, Monument Valley, Antelope Canyon, Zion et les villes de Las Vegas et San Francisco. Ce ne sont pas des vacances de tout repos, mais incontestablement une aventure inoubliable dans un « amazing » décor cinématographique.

En chiffres

  • 11h25 de vol Paris / San Francisco
  • 9h de décalage horaire
  • 1420 miles (2285 km)
  • 1 vol interne de Las Vegas à San Francisco
  • 2 adultes & 2 enfants de 2 et 8 ans
  • 7 hôtels des plus modestes aux plus luxueux
  • 1 tipi indien Navajo
  • 4 états
  • 2 voitures : Jeep et Mustang
  • 38° d’écart entre San Francisco (10° le matin à la fraîche) et la vallée de la mort (48° vers midi dans le désert)

S’il fallait comparer l’ouest Américain à la France : départ de Brest vers Saint-Malo puis Tours, Bourges, Lyon, Besançon, Zurich (on sort des frontières), Troyes et reprendre un avion à Bourges destination Brest. Il faut bien l’avouer, cela sonne de suite moins « amazing » qu’aux US.

Jamestown, Californie

Arrivés à l’aéroport de San Francisco, direction Jamestown, petite bourgade du Far West typiquement old school, connue des chercheurs d’or. Nous passons la nuit au Jamestown Hotel, un voyage de presque 100 ans en arrière – de quoi être bien dépaysés ! Les chambres sont authentiques et bien confortables. Nous prenons un copieux petit-déjeuner avant de repartir pour Yosemite National Park.

Jamestown Hotel
Jamestown Hotel

Yosemite National Park, Californie

Le parc national de Yosemite se situe dans les montagnes de la Sierra Nevada, à l’est de San Francisco. Inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1984 et classé parc national en 1890, le Yosemite est le deuxième parc le plus ancien des US, après celui de Yellowstone.

Tous les parcs ont été créés pour la préservation de leurs paysages spectaculaires et uniques. Yosemite National Park est l’une des plus belles vallées de la planète. Vous pourrez observer des falaises granitiques de plus de 1000 mètres de haut, des cascades parmi les plus hautes du monde, des séquoias géants de plusieurs dizaines de mètres, et peut-être même voir des ours en liberté. Le tout, dans un cadre idyllique et majestueux. Le spot est connu de tous les randonneurs et grimpeurs confirmés. La nature prend une place gigantesque aux États-Unis. Lors de nos escapades, nous n’avons croisé que très peu de monde dans cette immensité.

Ouest Américain Yosemite National Park
Tunnel View est placé juste avant le tunnel sur Wawona Road. C’est l’un des points de vue à ne pas rater, d’où vous dominez le fond de la vallée, avec de gauche à droite, El Capitan, Half Dome dans le fond, The Cathedral et Bridalveil Fall à droite © TheMust.fr

 

Half Dome Yosemite national Park
Le point de vue de Glacier Point offre un beau panorama sur le Half Dome © TheMust.fr

Le point de vue de Glacier Point

Situé à 2200 mètres d’altitude, vous dominez toute la vallée à plus de 1000 mètres de haut. Le spot offre une vue magnifique sur Half Dome, Yosemite Falls, Vernal Fall et Nevada Fall. À ne pas louper !

Evergreen Lodge

Nous passons 2 nuits au Evergreen Lodge, un grand camp de vacances plutôt luxueux typiquement américain. Nous avons dormi dans une superbe maisonnette en bois à l’intérieur assez rustique mais tellement accueillant. On y mange très bien et la fin de journée y est bien douce au bord de la piscine ou sont organisés des « barbecues parties » : absolument idéal en famille ! Les enfants apprécieront la grillade de chamallow au coin du feu, une tradition typiquement américaine appelée « s’mores ».

Evergreen Lodge Yosemite
Evergreen Lodge Yosemite © TheMust.fr

Death Valley, Californie

Le passage de la vallée verdoyante de Yosemite aux lacs asséchés et déserts de la Death Valley est une expérience en soi, tant on passe d’un extrême à l’autre !

Sur la longue route qui nous sépare de la vallée de la mort, le thermomètre monte de plus en plus jusqu’à afficher 118° Fahrenheit soit 48° Celsius, c’est l’endroit le plus chaud de l’Ouest Américain. Lorsque l’on sort de la voiture climatisée, la sensation est comme celle d’un four que l’on ouvre pour y récupérer son plat. Inimaginable de rester longtemps dehors. La clim’ dans la voiture et deux bouteilles d’eau par personne sont indispensables pour passer un bon voyage. Ce parc national présente le plus grand gap en terme d’altitude aux États-Unis : le fond de la vallée de la Mort, mesuré à Badwater, est à 85,5 mètres sous le niveau de la mer, alors que le mont Whitney, situé à 123 kilomètres seulement, s’élève à plus de 4400 mètres.

Furnace Creek

Nous passerons la nuit au Furnace Creek resort où règne une atmosphère assez particulière. Cet hôtel totalement désuet doté de beaucoup de caractère, est digne du tournage de Shining (La chaleur remplace le froid !). Une magnifique oasis attenante à la battisse de l’hôtel semble sortir d’un rêve. Le calme et le silence sont incroyablement apaisants. Furnace Creek détient le record de chaleur officiellement mesuré à la surface du globe avec 56,7 °C en

The Grand Canyon, Arizona

Départ depuis la vallée de la mort en direction du parc naturel le plus visité au monde. Sur le bord de la route, un ours fait le spectacle en essayant de faire passer une carcasse par dessus le grillage qui protège la forêt. Nous arrivons de nuit et prenons nos quartiers a Grand Canyon Village au Yavapai Lodge  dans l’un des grands baraquements simples et confortables proposéa. La nuit est calme et très reposante. Réveillés à l’aube pour découvrir, aux premières lueurs, le Grand Canyon en hélicoptère avec la compagnie Papillon. Quoi de plus impressionnant que de survoler ce sublime parc assis dans un objet volant. L’hélico se fait vite oublier pour laisser place à la sidérante immensité de ce paysage. L’émotion qui nous traverse restera gravé à jamais. Ce spectacle est à voir absolument dans une vie, l’idée que l’on peut s’en faire reste bien en dessous de la réalité. Nous passerons de reste de la journée à nous promener le long de ces falaises abruptes. Le couché de soleil où la lumière métamorphose les couleurs de la roche en fait un moment fabuleux.

DSC_2151 (1) DSC_2146 (1)

Monument Valley, Utah

Ce territoire est la propriété des indiens Navajo. Il recèle de beaucoup de spiritualité et c’est un pur décor de film américain. Lucky Luke, Marlboro ou les westerns de John Wayne, avec ses immenses blocs rocheux et sa terre rouge, nous ramène à un moment ou un autre dans une scène de cinéma. Cette nuit, TheMust teste le tipi indien en face d’un couché de soleil mémorable sur les blocs de pierre. La nuit à été songeuse, avec le bruit du vent qui ouvre la porte (le drap) toutes les 10 minutes et l’impression que les scorpions s’invitent à la fête : résolument pas la meilleure nuit du séjour. Cela n’engage que moi, le reste de la petite famille ayant semble t-il parfaitement bien dormi.

L’alcool est prohibé dans tout le parc.

Des scènes de films mythiques comme « La Chevauchée fantastique », « Retour vers le futur », « Forrest Gump » ou « 2001, l’Odyssée de l’espace » ont participé à construire cet imaginaire collectif.

Déjeuner au mythique Goulding’s Lodge où les acteurs de western résidaient pendant les tournages de westerns. La vue est imprenable et la cuisine Navajo et Américaine divine.

Les images du pilote Français Nicolas Ivanoff donne une belle impression de l’endroit. De quoi se faire une idée de l’étendue du parc national. Clic

Antelope Canyon, Arizona

Antelope Canyon
Antelope Canyon © TheMust.fr

Zion National Park, Utah

DSC_2346

Las Vegas, Nevada

DSC_2418

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le Japon en Bourgogne

Mais qui a eu cette idée folle un jour d’amener le Japon en Bourgogne ? C’est le défi audacieux que s’est lancé le jeune Chef Laurent Peugeot en lançant son restaurant Le Charlemagne, au cœur du vignoble bourguignon, à Pernand-Vergelesses. Sa cuisine allie saveurs nippones et tradition française. Par ici les papilles…

Après une immersion de quatre ans au Japon, Laurent Peugeot est revenu en France avec la ferme intention de marier influences nippones et terroir bourguignon. « Fort de ce métissage culinaire, mon défi est celui de vous convier au mélange des saveurs, des textures, des cultures », promet Laurent Peugeot. Tout un programme…

L’expérience commence avec le lieu. Le Charlemagne est niché au cœur des vignobles, à Pernand-Vergelesses. L’entrée du restaurant laisse apparaître un jardin japonais et une grande terrasse accueillante aux lignes épurées, typiques du pays du soleil levant. La désorientation peut commencer. A l’intérieur, la décoration est sobre et raffinée, laissant la part belle à l’éveil des sens.

D’un menu tourbillon où le métissage franco-nippon frappe invariablement papilles et pupilles, on retiendra le délice d’une langoustine juste snackée, le subtil et audacieux mélange de la noix de Saint-Jacques et de la châtaigne ou encore la bille gelée d’Epoisses, effervescence de fraîcheur pour le palais.

Le repas est un véritable ravissement et l’étoile au guide Michelin ne laisse pas sa traditionnelle empreinte salée au moment de la note. Le Charlemagne propose en effet des menus à partir de 54 euros.

Le Charlemagne – 1 route Vergelesses – 21 420 Pernand-Vergelesses – Tél. : 03 80 21 51 45
Informations et réservations : http://www.lecharlemagne.fr/

Enregistrer

Le night-club par David Lynch

Niché au cœur de Paris, le Silencio tient son nom du célèbre cabaret du film Mullholland Drive. Et pour cause, c’est à l’auteur du long-métrage, David Lynch, que la direction du club parisien a confié la conception et la décoration intérieure du lieu, ouvert le 30 août dernier.
Au talent du réalisateur ont été associés le savoir-faire de grands noms de l’artisanat comme les ateliers de dorure « Gohard » ou les éditeurs de design « Domeau & Pérès ».

Le grand escalier noir du club invite le visiteur à s’immerger six mètres sous terre dans un univers raffiné, tramé d’or, de lumières et de matières. Dédié aux arts, cet espace pluriel offre une salle de concert, un cinéma, une bibliothèque ainsi qu’un fumoir répartis autour d’un point central, le bar. Un agencement finement étudié pour permettre aux disciplines de dialoguer sans contrainte.
De 18h à minuit, artistes, écrivains, plasticiens, musiciens et cinéastes s’y rencontrent, échangent et distillent les composantes de la création de demain.

Parallèlement à sa programmation permanente, le club propose des événements ponctuels mettant à l’honneur un artiste, une thématique ou faisant écho à des manifestations nationales telles que la Fiac ou les Fashion weeks.

Le Silencio est ouvert de 18h à 6h, mais accueille exclusivement les détenteurs d’une carte d’abonnement de 18h à minuit. Passée cette heure, l’entrée est libre et ouverte à tous.

Article rédigé par Albane De Longpré – journaliste indépendante

Silencio – 142, rue Montmartre 75002 Paris
Abonnements : carte simple 780€/an ; carte + 1500€/an ; tarif réduit (moins de 30 ans) : 420€/an

Le Crayon

Le Crayon, dernier né acidulé du groupe Elegancia Hotels est situé à deux pas du Louvre. Composé de 26 chambres aux couleurs survitaminées et décoré par lʼartiste Julie Gauthron, il sʼinscrit parfaitement dans la tendance Color Block.

Cʼest avec la complicité de Christophe Sauvage – Directeur Général dʼElegancia Hotels – que Julie Gauthron a conçu lʼétablissement comme une maison de famille. De Paris à Marseille, en passant par Lyon et Nice, ils ont mis toute leur âme chineuse dans le choix de meubles et objets vintage qui rendent les 26 chambres uniques. Chaque détail compte : lampes années 70, chaises Jean Paulin, armoires industrielles, photos de famille en noir et blanc sur les murs, livres laissés près des lits. Deux ou trois couleurs dialoguent et se télescopent brillamment selon les chambres : vert olive et rose, bleu et sable, vieux rose et vert dʼeau. Dans les couloirs et en tête de lit, on peut croiser quelques “habitants”, des silhouettes sensuelles dessinées par lʼartiste-décoratrice.

Le Crayon

Le Crayon est un joyeux patchwork d’intentions
Hétéroclite tel le stand dʼun brocanteur, chaleureux comme une maison de famille, artistique grâce à la mine bien taillée de Julie Gauthron qui a pu sʼexprimer comme dans un carnet de croquis.
Une chambre coloriée par des enfants
Le fils de Christophe Sauvage et la fille de Julie Gauthron ont même apporté leur touche à lʼhôtel en coloriant une partie des murs de la plus grande chambre. Quelques crayons sont dʼailleurs mis à  disposition de toutes les âmes dʼartiste qui voudront compléter !

Hôtel Le Crayon
Chambres à partir de 155€ la nuit
25 rue du Bouloi, 75001 Paris
Tél. : 01 42 36 54 19 – www.hotelcrayon.com

Alphena One – day-yacht

L’appellation day-yacht résume à elle seule la philosophie de l’Alphena One ! Par sa qualité de finition exceptionnelle et sa carène signée Tanguy Le Bihan, l’Alphena One offrira à son barreur et à son équipage les plaisirs les plus immédiats et grisants de la belle navigation à la journée.

28/02/09-One/Alphena Yacht - lorient/france28/02/09-One/Alphena Yacht - lorient/france

Meeting aérien

Meeting aérien

Pour célébrer ses 100 ans, le musée de l’Air et de l’Espace coorganise avec l’Aéro-Club de France un meeting aérien exceptionnel le dimanche 29 septembre 2019.
Plus de 40 avions de collection vont rejoindre le mythique tarmac du Bourget pour en prendre plein les mirettes.

Présentés en exposition statique le matin, ils feront le spectacle aérien l’après-midi. Au programme, notamment : Morane MS 317, Stampe SV4, Boeing PT 17 Stearman, Douglas DC3 Dakota, Curtiss Hawk 75, Yak-3, Douglas AD-4 Skyraider, Piper, Cessna, Morane 406, North American P-51 Mustang, Spartan 7W, Extra 330 SC.

La Patrouille de France effectuera une démo d’une quinzaine de minutes, du jamais vu au Bourget !

Plusieurs champions du monde de voltige aérienne sont attendus pour des vols de démonstration dont Aude Lemordant, qui vient de remporter son troisième titre de championne du monde et Catherine Maunoury double championne du monde, ainsi que la Patrouille « Carnet de vol » composée d’Eric Vazeille, ancien champion du monde de voltige (2000) et Bertrand Boillot.

Couvrant un champ très large, des warbirds aux avions de transport en passant par les avions légers et de compétition, ce meeting témoigne de l’évolution de l’aviation, tant civile que militaire, et offre une occasion exceptionnelle de vivre la conquête de l’air.

Aéroport Paris – Le Bourget de 13h30 à 17h00, le dimanche 29 septembre

Meeting aérien

Virgin Hotels Chicago

Virgin-Hotel Chicago

Le grand philanthrope et entrepreneur milliardaire Sir Richard Branson a secoué l’industrie hôtelière traditionnelle avec l’ouverture du Virgin Hotels Chicago. Son empire est colossal et son périmètre presque sans limite. Sir Branson investit tout à la fois dans les cellules souches, dans l’industrie spaciale jusqu’aux confins du monde où il achète et transforme des îles en parcs hôteliers de luxe. Heureusement pour nous, si le milliardaire le plus funky du monde investit dans des hôtels inabordables pour le commun des mortels, il a aussi toujours à coeur de réinventer un monde plus smart et cette fois « plus accessible ». Ceux qui ont déjà voyagé sur Virgin Airlines comprendront. Et après nous avoir régalés en disruptant le transport aérien, Richard Branson s’attaque désormais à l’hôtellerie pour notre plus grand plaisir. C’est à Chicago que le premier né des Virgin Hotels a vu le jour. Et sans suspens, la compagnie a réussi à conjuguer esprit rock’n’roll et conventions hôtelières. Et à s’imposer donc en tant que nouvelle alternative super sexy face à l’offre déjà archi saturée de la windy city.

Virgin Hotels a élu résidence au sein du bâtiment Old Dearborn Bank Art Deco pour son premier emplacement, fusion d’histoire et de design contemporain.

Virgin Hotel Chicago

C’était une «véritable expérience collaborative» qui a abouti à la création d’espaces ludiques bien loin des grands hôtels traditionnels. Une multitude de détails vient donner un caractère unique à des chambres déjà très fonctionnelles : lits sur mesure, sièges en cuir Poltrona Frau estampillés Virgin et le rouge bien sûr, partout, en filigrane.

Ces chambres spacieuses et design ont été pensées pour le confort des visiteurs. On ne s’y sent jamais à l’étroit.

Au dernier étage culmine ce qu’il convient d’appeler la cerise sur le gâteau, le Bar Club Cerise. L’espace intérieur/extérieur est la création de la designer italienne Paola Navone, connue pour ses influences en provenance directe d’Asie du sud-est. Des tuiles bleues hexagonales aux gigantesques insectes bijoux sur le mur, la salle des trophées du bar est époustouflante et ne peut raisonnablement laisser personne indifférent. Avec des DJ sets uniques et son environnement soigné, le club Cerise est rapidement devenu l’un des rooftops les plus en vue de Chicago.

Virgin hotel Chicago

Virgin Hotel Chicago Bar Cerise Club

 

 

Dans le même esprit rock’n’roll, retrouverez le Standard Hotel de New York ici.

Les tarifs des chambres commencent à partir d’environ 250$ au Virgin Hotels Chicago

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Barcelone sans touristes

Barcelone Week-end

Barcelone, la capitale catalane détient sans conteste la réputation la plus sulfureuse d’Europe. « Sur-européanisée » pour les uns, ultra touristique pour les autres, la première destination espagnole déchaîne les passions et… commencerait presque à diviser.

Face à un flot de touristes toujours plus important (8,7 millions l’année passée pour seulement 1,6 million d’habitants), la ville a décidé de rétrograder et qu’à cela ne tienne, d’opérer une petite diète touristique en limitant sa capacité d’hébergement. La mairie a d’ailleurs récemment fait plier la plateforme Airbnb, considérée comme responsable, au même titre que les compagnies low-cost, de l’asphyxie de la belle catalane. Un mal pour un bien ? Nous en sommes persuadés. Et l’occasion pour TheMust.fr de tenter l’expérience d’un week-end à Barcelone loin des touristes en mixant le meilleur de la cité.  Entre culture locale et signes d’une cité qui se réinvente, Barcelone n’a pas fini de nous surprendre – et nous d’y aller. Découvrez la sélection de TheMust.fr.

L’hôtel : Barcelona Catedral

Petit bijou à bien des égards, cet hôtel 4* est idéalement situé, en plein cœur du Barri Gotic, point de départ idéal vers un champ des possibles infini. Organisé sur 5 étages, l’hôtel compte 80 chambres – des « Superior » aux Junior Suite – toutes plus calmes les unes que les autres, un exploit pour un hôtel dans le centre de la ville. Les chambres surplombent les rues étroites et vivantes du quartier. Bien distribuées, elles offrent absolument tout le confort que l’on peut attendre d’un hôtel 4*.

L’atmosphère qui règne dans l’hôtel est plutôt friendly, et l’équipe manie rondement bien attention, charme et discrétion.

C’est sur son roof top que l’hôtel finit de nous séduire. Une piscine à débordement encastrée dans le décor déchiré du Barri Gotic. Honnêtement, impossible d’y résister. Et dans une capitale catalane où l’été offre bon nombre de journées à plus de 40 degrés, c’est définitivement le gros must de l’hôtel. Tout le monde s’y retrouve dans une ambiance décontractée et le solarium offre un accès continu au soleil du matin au soir (on a testé !). Pour les plus sportifs, une salle de sport tout équipée jouxte la terrasse.

Enfin, le restaurant de l‘hôtel, le 4 Capellans, avec son grand patio ombragé, délivre une cuisine faite de produits locaux et frais. La carte du petit déjeuner est dense et vraiment exquise. Le Barcelona Catedral offre beaucoup de services à haute valeur ajoutée à ses hôtes : prêts de vélos, visite guidée des coins les plus improbables du quartier, cours de cuisine… De quoi découvrir la ville autrement. Loin des touristes.

Le Barcelona Catedral est un Must à ne pas louper si vous envisagez une virée dans la capitale catalane. Design, calme, idéalement situé, l’hôtel constitue une base arrière d’exception pour quiconque souhaite passer un week-end à Barcelone.

Chambre à partir de 177 euros la nuit avec petit déjeuner.

Hotel Barcelona Catedral
4 carrer Capellans


Réservez votre chambre ici

Les bonnes adresses de restaurants à Barcelone :

Restaurant Santa Gula
Restaurant Santa Gula

Santa Gula Barcelone

Santa Gula est un petit bijou de restaurant situé en plein cœur de Gracia. Martín Marchese y délivre une cuisine de saison fraîche mêlant accents méditerranéens et influences internationales pour un résultat remarquable de simplicité et de délicatesse. Les fruits de cette fusion prennent vie dans une carte très courte et bien équilibrée. Nous, on a adoré !
Plats à partir de 18 euros. Réservation recommandée.
Santa Gula
Plaça Narcís Oller, 3

www.santagula.es
Tel. +34 931857649

Casa Mari i Rufo

La Casa Mari i Rufo est un petit restaurant familial niché dans le quartier del Born. Soyez bien attentif car il est facile de passer devant sans le voir. Cette pépite est un concentré de Catalogne à lui tout seul, dans l’assiette autant que dans la petite salle du restaurant située au fond de l’établissement. Les amateurs de fruits de mer apprécieront les grandes assiettes débordantes de seiches, langoustines, couteaux, moules, fraichement pêchés et finement assaisonnés. Les viandards pencheront forcément pour le tournedos Rossini flambé au chalumeau devant vos yeux par la patronne. Attention, cet endroit est un secret bien gardé qu’il faut savoir apprécier à sa juste valeur. Une vraie expérience vous attend là bas. On vous aura prévenu.
Plats à partir de 12 euros.
Casa Mari i Rufo

Carrer de Freixures
+34 933 19 73 02

Le rooftop : Museu d’Historia de Catalunya (1881)

Il y a à peu près autant de rooftops à Barcelone que d’hôtels de luxe, normal. Alors notre sélection nous pousse à vous proposer le rooftop situé tout en haut du Museum d’Histoire, au cœur de Barceloneta. Le quartier de Barceloneta c’est typiquement le haut lieu touristique, mais depuis ce rooftop, vous ne verrez ni chaussettes dans les sandales ni appareil photo en bandoulière. Tranquille. L’heure parfaite : à la tombée de la nuit. Il y fait alors bon boire un Gin Tonic en profitant d’une vue à 360 degrés de la Méditerranée jusqu’à Montjuïc.

Pour accéder au rooftop, empruntez la grande entrée du Musée d’Histoire (Museu d’Historia de Catalunya), puis montez dans l’ascenseur au fond jusqu’au dernier étage. Sur la gauche dépassez le restaurant 1881, et suivez l’indication Terrassa.

Museu d’Historia de Catalunya
Palau de Mar, Plaça de Pau Vila, 3
http://www.mhcat.cat/
+34 902 520 522

Barcelone - Bar Ocaña

Le bar : l’Ocaña

Impossible de passer à côté de ce monstre de singularité et de fête. Une institution. Située dans un des coins de la Plaza Real (à vous de trouver lequel !), l’Ocaña est un passage obligé à Barcelone et offre une nuit à lui seul. Ouvert à partir de 11 heures et toute la journée sans interruption, le spectacle commence à 19h sur la terrasse où les chanceux profiteront d’une carte de tapas bien alimentée. Débute alors un incessant défilé d’une clientèle haute en couleur, canaille et underground. L’Ocaña brasse une faune éclectique et embarque tout le monde, sans exception, dans la nuit. L’aventure continue à l’intérieur avec le bar, magnifique, soutenu par des piliers centenaires et éclairé à la lueur de bougies. Joyau caché au fond de l’établissement, l’Apotheke invite au voyage.

Des yeux d’abord, avec un décor complètement fou d’inspiration arabique. Et des papilles ensuite, avec une carte de cocktails pensée pour les amateurs, les vrais, de mixologie. Une pure merveille.

Ocaña
Plaza Real
www.ocana.cat
+34 936 764 814

Barcelone - Shop Dosnoventa

Le store : Dosnoventa Urban bikes

The Must ne cache plus depuis bien longtemps son amour fou pour la petite reine. Et bien, qu’on se le dise, Dosnoventa c’est le paradis du fixie, en plein Barcelone. Fabriqués en Italie mais designés à Barcelone, les vélos Dosnoventa se distinguent par leur esthétique léchée et leurs lignes géométriques inimitables. La marque créée en 2010 a de beaux jours devant elle, on prend les paris. Le magasin offre une sélection bien fournie qui ravira les cyclistes et tout ceux qui aiment, partagent et portent les codes de la culture fixie. On recommande chaudement !

Dosnoventa Urban bikes
Passatge Bocabella, 5
https://shop.dosnoventabikes.com
+34 936 67 51 54

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Porsche 911 GT2 RS, sans concession !

Porsche 911 GT2 RS arrière

La très attendue GT2 RS, dernière-née de la lignée des 911 génération 991 a enfin été présentée officiellement au public. OhMyCar et TheMust vous en disent un peu plus à propos de cette petite bombe qui pourrait presque taquiner l’univers des supercars.

L’édition ultime de la 911 a fait ses premiers pas devant le monde automobile au Festival of Speed, qui se tenait à Goodwood, au sud de l’Angleterre du 29 juin au 2 juillet. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette hypersportive a fait sensation !

Née pour performer

Porsche a dévoilé une fiche technique spectaculaire pour sa GT2 RS, que la marque décrit d’emblée comme “le véhicule parfait” : un bloc issu du flat-six 3.8 (que l’on connaît déjà chez la version Turbo) lui offre pas moins de 700 ch pour un couple de 750 Nm. A titre de comparaison, c’est 80 chevaux de plus que son ancienne version. Autant dire que la GT2 RS a fait du chemin depuis sa naissance en 2010 ! Côté performances, la reine de puissance de la dynastie 911 affiche une vitesse de pointe de 340 km/h et signe un 0 à 100 km/h en 2,8 secondes.

Pour réaliser ces prouesses, le fauve se dote d’une boîte double embrayage PDK sept rapports spécialement réglée pour encaisser son énergie, de 4 roues directrices pour plus de précision et de freins en céramique de série pour pouvoir l’arrêter.

Mais surtout, sa structure est revue pour un aérodynamisme jamais vu chez une 911 et un poids plume propice aux défis les plus ambitieux : un échappement en titane fait son apparition, ainsi que plusieurs pièces en alliage de plastique et de fibre de carbone s’intégrant à une carrosserie percée de multiples prises d’air. La GT2 RS affiche ainsi un poids à réservoir plein de 1 470 kg. En version Weissach RS, elle perd même une trentaine de kilos supplémentaires grâce à des barres antiroulis et des bielles d’essieu en carbone ainsi que des jantes en magnésium.

Porsche 911 GT2 RS

GT2 RS, une sportive sans concession

Sur le plan esthétique, la GT2 joue la carte de l’agressivité avec un large bouclier ajouré et deux bandes carbone courant sur sa longueur sans oublier un aileron démesuré et d’énormes sorties d’échappement à l’arrière. A l’intérieur, on retrouve des sièges baquets cuir et Alcantara rouge et noir. Et pour encore plus d’exclusivité, ses futurs propriétaires se verront proposer un chronographe assorti avec un bracelet rappelant la sellerie.

Dans sa quête de la sportive parfaite, Porsche ne néglige pas l’équipement technologique : cette nouvelle version embarque de série le système de navigation, l’application Connect Plus et le dispositif Porsche Track Precision enregistrant les données de conduite. En revanche, le pack Chrono destiné aux adeptes du circuit reste en option. Mais pour le reste, on peut effectivement dire, pour reprendre le slogan “sans concession” de cette nouvelle génération, que Porsche n’a fait aucun compromis majeur sur ce modèle afin de garder une expérience de conduite unique.

En France, le prix de la plus puissante déclinaison de l’emblématique 911 s’affiche à 289 175 € hors malus.

Porsche 911 GT2 RS Porsche 911 GT2 RS

Enregistrer

Dans la musette

Pour les passionnés de cyclisme, le livre « Dans la musette » revisite avec un humour bien potache l’univers de la petite reine. L’ouvrage propose un tour du monde des compétitions à travers les âges. Depuis le demi-fond, les records de vitesse en passant par le « Tour du Qatar », aucune course n’y échappe ! Pour pimenter le tout, une série d’astuces pratiques délirantes.

Le cyclisme à la sauce ketchup mayo jaune !

Dans la musette
Aux éditions Marabout chez votre libraire
29,90€

Dans la musette

Dans la musette

Dans la musette

Ford Mustang

Ford Mustang - TheMust.fr

La Ford Mustang est la sportive la plus vendue aux États-Unis depuis 50 ans. Elle est même devenue la plus populaire au monde il y a quelques années.

Grâce à ses 150’000 ventes, la Mustang a creusé son avance en 2016 comme sportive la plus vendue au monde, selon les données d’immatriculations de véhicules neufs fournies par IHS Markit. Les ventes à l’échelle mondiale ont augmenté de 6 % par rapport à 2015, stimulées par une hausse de 101 % dans les marchés internationaux. Près de 45’000 Mustang ont été vendues en dehors des États-Unis.

Le monde entier « aime » la Mustang

L’ascension de la Mustang comme sportive la plus vendue sur la planète en 2016 résulte principalement d’un déploiement continu du modèle emblématique à l’échelle mondiale, accompagné d’une forte augmentation de la demande en Allemagne et en Chine notamment.

Depuis son lancement en Chine en 2015, la Mustang s’est imposée comme sportive la plus vendue sur le plus grand marché automobile au monde. Les ventes de 2016 ont progressé de 74 % comparativement à 2015, selon les données d’IHS Markit sur les immatriculations de véhicules neufs.

Comptant plus de 8,4 millions de « j’aime », la Mustang est le véhicule le plus « liké » sur Facebook. Elle est désormais disponible dans 140 pays sur tous les continents hormis l’Antarctique.

La Mamounia

Si la place Jemaa el Fna est le cœur de Marrakech, La Mamounia en est son âme. Au cœur du désert, la ville ocre regorge en son sein de nombreux lieux qui en font son charme. Mais l’Hôtel de la Mamounia demeure le plus prestigieux d’entre eux.

TheMust.fr se devait de vous rapporter l’ambiance si particulière qui entoure ce palace légendaire. Du spa en passant par les jardins luxuriants, tout y est parfait avec une volupté inouïe. A cela s’accorde un accueil, la gentillesse d’un personnel toujours à l’écoute et une disponibilité de tous les instants. Rien n’est laissé au hasard, tout ici est maitrisé avec soin, simplicité et luxe. Cette ambiance orientale sait charmer tous ses hôtes et la réputation de cet hôtel n’est pas surfaite. Ajouter à cela une histoire exceptionnelle – si les murs, en plus d’avoir des oreilles, pouvaient parler, ils auraient tant de chose à nous raconter – et une architecture époustouflante faite de zellige aux couleurs coranique et bleu Majorelle, de bois, de bassins d’eau, de fontaines, d’arabesques étourdissantes et de volutes majestueuses, vous serez ici comme chez vous, mais en mieux ! Merhaba ou bienvenue alors ?

Entrée de La Mamounia vue de la Mamounia

La nuit du Mont Saint-Michel

Mont Saint Michel de nuit marche randonnée trek

Ah !, le Mont Saint Michel, merveille classée au patrimoine de l’Unesco, comptant armi les plus hauts lieux touristiques en France, trônant fièrement en première position une fois ôtés les sites de la région parisienne. Une fierté nationale que près de 3 millions de touristes du monde entier viennent prendre d’assaut tout au long de l’année. Et c’est bien là le problème. Si le lieu a su conserver son charme et caractère unique, le flot incessant et massif de touristes nuit à l’expérience. Et s’il existait une autre façon d’aborder le Mont, plus rock’n’roll et totalement privilégiée ?  The Must vous dévoile une façon unique et totalement géniale de découvrir ce gros rocher qui plus est, seul au monde. Après Barcelone sans touristes, voici le Mont Saint Michel de nuit…

Il est 1h45 du matin à Beauvoir, commune située face au Mont Saint Michel. Rendez-vous pris avec Pierre-Gilles, guide passeur, nous sommes équipés chaudement : « Il vaut mieux prévoir d’être trop équipé que pas assez, le vent est fort cette nuit », confirme Pierre-Gilles. Effectivement, on observe cette nuit-la 50 km de vent en moyenne avec des rafales.

Mont Saint Michel de nuit marche randonnée trek

Après une courte marche éclairée à la frontale, nous accédons au point de départ de la traversée : Roche Torin. Il est 2h et nous partons pour une randonnée de 5 heures, à travers la baie. Le groupe est composé de 10 randonneurs. Pierre-Gilles donne les consignes : « Je donne le rythme, vous restez toujours derrière mois » Et de préciser : « Les pompiers sont prévenus, en cas de problème, ils sauront nous localiser pour nous porter assistance ». Nous voilà bien rassurés.

Pierre-Gilles fait ce métier depuis 2010 : « J’ai été formé par un guide passeur. Il m’a fallu une année de randonnées avec lui pour percevoir toutes les subtilités et risques associés à ce métier ». Si les randonnées diurnes existent depuis une dizaine d’années autour du Mont, les nocturnes n’existent que depuis peu.

Pendant cette traversée de l’ombre vers la lumière, l’ambiance est presque irréelle. Il fait totalement noir et sans la vue, les autres sens sont décuplés. Personne n’éprouve le besoin de parler, ce qui ajoute un peu plus encore de mystique à l’expérience. La marche n’est pas toujours aisée. Pieds nus, il faut successivement évoluer sur le sable, l’argile et les sables mouvants. Enfin, le parcours se compose au minimum de quatre passages en cours d’eau. Avant chaque passage, le guide nous abandonne quelques minutes afin de définir le passage le plus adapté.

Un peu moins de 13km plus tard et après avoir contourné Tombelaine, la petite sœur du Mont Saint Michel (située à 3km), nous parvenons enfin à destination. Heureux et délivrés. Le jour se lève et la beauté du Mont se révèle.

Mont Saint Michel de nuit marche randonnée trek

Mont Saint Michel de nuit marche randonnée trek

Après avoir pris le temps de l’observer de la mer, nous gagnons les rues désertes du Mont Saint Michel avec une certitude, celle d’être de grands privilégiés.

Mont Saint Michel de nuit marche randonnée trek

Mont Saint Michel de nuit marche randonnée trek

Cette expérience est disponible en fonction des marées.
Informations et réservation via le site internet de Pierre-Gilles : https://www.guide-passeur-saint-michel.com/
Excursion à partir de 30 euros/personne.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Elextra, voiture la plus rapide du monde !

Conçue en Suisse, construite en Allemagne et basée sur la meilleure plate-forme de véhicules électriques au monde, Elextra redéfinit la supercar. Cette promesse en dit long, nous sommes ainsi impatients de la découvrir.

Elextra sera assemblée à la main près de Stuttgart, en Allemagne, par l’une des plus importantes entreprises spécialisées dans la fabrication à faible volume de haute qualité. Elextra s’attend à ne pas construire plus de 100 exemplaires de ce premier modèle, ce qui en fait déjà un objet rare et convoité. Derrière ce projet se trouve le designer suisse Robert Palm, PDG de la Classic Factory en Suisse :

L’idée avec Elextra est de combiner des lignes pures rappelant les superbes voitures italiennes du passé, tout en étant résolument tournée vers l’avenir grâce à un design élégant, rapide et une technologie de pointe.

Elextra – une autonomie jusqu’à 600 km

Elle est conçue autour d’une structure en fibre de carbone rigide et extrêmement solide. Le gain de poids atteint est 25% inférieur aux constructions d’aluminium classiques. Elextra dispose d’une transmission électrique à double moteur, qui offre une amélioration par rapport aux systèmes de traction intégrale conventionnels. Le couple est distribué électroniquement et indépendamment aux roues avant et arrière. Le résultat est une traction inégalée dans toutes les conditions. Le double moteur de 680 ch peut catapulter l’Elextra à 100 km/h en moins de 2,3 secondes, ce qui en fait la voiture de série la plus rapide au monde !

Elextra
Elextra
Elextra

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Clubs sur mesure, what else ?

Clubs sur mesure

Le golf est un sport exigeant, qui réclame temps et patience à celui qui décide d’en faire l’apprentissage pour le maîtriser. Néanmoins, le temps est une denrée qui se raréfie : l’évidence du besoin d’optimisation du temps investi saute alors aux yeux ! Dès lors, tout ce qui peut contribuer à la recherche de cette optimisation devient capital pour le golfeur. L’acquisition de clubs sur mesure lui offrira nettement plus de possibilités face aux réalités temporelles et techniques de ce jeu, plus rien n’empêchera désormais plus le golfeur de poursuivre la quête infinie de sa propre excellence.

En ce temps là…

Il y a 25 ans, quand on achetait une série de clubs, on entrait dans un magasin spécialisé (très peu nombreux), respirait l’odeur du matériel neuf puis on se dirigeait vers le rayon des séries de fers. Le choix n’était pas si étendu : fers forgés pour joueurs confirmés (et pros) et  fers moulés pour les joueurs intermédiaires et débutant. Les fers forgés permettaient un meilleur contrôle de la frappe de balle et offrait plus de possibilités, de variation d’effets et de trajectoire mais étaient également nettement plus difficiles à jouer car n’offrant qu’un sweet spot (surface de frappe idéale) de taille réduite.

Après avoir élu la série de son choix, ne restait plus qu’à l’emballer et rentrer chez soi pour apprécier le moment éphémère de la sensation du club neuf, encore vierge de tout impact.

Pour les joueurs confirmés, il était certes possible de choisir des clubs dont le manche était plus raide (stiff) afin de prendre en compte leur vitesse de club supérieure à la moyenne des golfeurs lambdas (ces derniers jouant des manches à la flexibilité dite regular). En ce temps là, c’était donc bien le golfeur qui venait à la rencontre du matériel, et devait ensuite s’y habituer et s’y adapter ; et il faut comprendre que « ce temps-là » durait depuis bien plus de vingt cinq ans, puisque le matériel n’avait que globalement assez peu évolué depuis les années d’après-guerre.

Mais ça, c’était avant.

Bien entendu, le matériel en lui-même a connu de nombreuses évolutions, à commencer par l’utilisation de produits exotiques comme le tungstène, le graphite, ou encore le titanium. L’emploi de ces matériaux souvent plus légers, plus résistants et plus réactifs que l’acier traditionnel ont permis le développement de clubs dotés de têtes aux proportions généreuses (jusqu’à 150% de la taille classique), afin d’offrir une surface de frappe idéale élargie et de faciliter la vie des golfeurs.

Ainsi, pour les joueurs de niveau moyen jusqu’aux débutants, on trouve maintenant toutes les gammes de clubs « midsize » et « oversize » qui proposent une très large surface de frappe offrant ainsi une tolérance jamais atteinte jusque-là ! L’intérêt est évident : offrir au golfeur techniquement modeste le plaisir de pouvoir produire des balles qui volent avec constance et régularité. Pour les joueurs confirmés et professionnels, les fabricants ont sans cesse cherché à concilier les avantages des fers forgés avec ceux des fers moulés, c’est-à-dire offrir un niveau de performance optimal sans oublier le confort et la facilité de jeu. Cet objectif est aujourd’hui atteint puisqu’on voit désormais de très nombreux professionnels (ndlr : la plupart en fait) adopter des fers dits « cavity back », c’est-à-dire dotés d’une face type « lame » mais avec une répartition périphérique de la masse dans la tête de club, ce qui pardonne davantage les coups décentrés.

Il existe également une gamme très fournie concernant les manches (shafts) : choisit selon leur poids, flexibilité et matière (principalement en acier et graphite).

Manches en acier ou graphite © Matthieu Laplaud

On peut juste évoquer brièvement le cas des balles, qui bien sûr volent beaucoup plus loin, durent plus longtemps tout en réagissant mieux aux effets qui leur sont imprimés !

Clubs sur mesure

L’ère de la configuration, le custom fitting : la technologie bat la mesure.

Au-delà de celle du matériel, l’évolution majeure qu’à connu le monde du golf est le passage à l’ère de la configuration du matériel. Désormais, son changement s’analyse et se pense en fonction de données mesurées propres au golfeur et qui permettent au travers de ce « custom fitting » de définir la configuration technique du matériel qui lui conviendra exactement.

Le golfeur choisit un type de club (cavity back, mid size…) qui lui plait et les choses sérieuses peuvent alors commencer.

© Matthieu Laplaud

© Matthieu Laplaud

© Matthieu Laplaud

Le golfeur tape une série de balles devant un mur sur lequel est projeté une image qui en temps réel représente la trajectoire de la balle et indique les paramètres de vitesse du club, de vitesse de la balle, ainsi que les effets latéraux et horizontaux qu’elle subit.

En parallèle (avec des outils plus classiques comme un mètre dépliable) sont mesurées différentes longueurs propres au golfeur (distance de la main au sol, taille de la paume, etc..).

Clubs sur mesure
Le manche sur mesure © Matthieu Laplaud

À partir de là, on peut définir le type de manche nécessaire (plus ou moins rigide), s’il convient de le rallonger ou raccourcir, ainsi que l’épaisseur du « grip » qui conviendra le mieux aux mains et doigts du golfeur.

Grip sur mesure
Le grip est un élément indispensable au Golf © Matthieu Laplaud

Le club correspondant à ces spécifications est alors monté sur place et est revêtu d’un autocollant sur sa semelle permettant de visualiser après quelques nouvelles frappes si l’angle formé par le club avec le sol (lie) est optimal. Ce paramètre est alors ajusté jusqu’à obtention d’une trace parfaite sur la semelle.

Clubs sur mesure
Les étiquettes indiquent le point de frappe de la balle © Matthieu Laplaud

Dès lors, il ne s’agit plus que d’expédier le profil du club ainsi configuré (longueur de manche, flexibilité du manche, lie, type de grip) à l’usine de montage et les clubs arrivent ajustés moins de quinze jours plus tard.

Alors, artifice marketing ou véritable apport technique pour le golfeur ?

Le golf présente – entre autres – une particularité qui la différencie des autres sports et qui rend le custom fitting d’autant plus pertinent :

La balle est non seulement immobile mais surtout posée sur le sol.

Dès lors, on comprend facilement qu’en fonction de la taille du golfeur et de celle de ses bras, l’angle formé par le club et le sol (lie) varie d’un individu à l’autre et qu’ainsi la longueur et les angles « standards » du club nécessaire pour frapper correctement la balle ne peut être identique pour tous. Il est alors nécessaire d’ajuster ces longueurs et angles.

Clubs sur mesure
© Matthieu Laplaud

Bien entendu, plus le golfeur dispose d’un physique s’éloignant de la moyenne, et plus son besoin de « fitting » devient prégnant. À titre d’exemple, mon mètre quatre-vingt-dix disproportionné, tout en buste de surcroit, m’oblige à jouer avec des clubs à manches rallongés (1 inch supplémentaire), dont le lie est verticalisé de deux degrés. Qu’on ne s’y trompe pas, ces deux degrés constituent une grande différence dans la perception du golfeur ; jouer avec des clubs standards me contraindrait à devoir faire de gros efforts d’adaptation, notamment à adopter une position beaucoup plus fléchie et penchée devant la balle, ce qui nuirait tout à la fois à l’efficacité de son mouvement mais pourrait également causer des blessures à long terme. Naturellement, un golfeur de petite taille rencontrerait de façon symétrique les mêmes difficultés avec des clubs trop longs ou trop verticaux. Certaines approches pédagogiques du golf enseignent que le club doit être considéré comme un os supplémentaire que le golfeur doit connecter à ceux de ses bras. Gageons qu’avec un matériel sur mesure sa tâche ne pourra qu’en être facilitée.

Nous remercions le magasin « La route du golf » à Nantes qui outre la séance de custom fitting prolifique et le choix judicieux de matériel qui s’en est suivi, nous a permis de prendre les photos de cet article.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ryder Cup

La venue en France de la Ryder cup est une grande première et par conséquent un évènement monumental dans l’univers du golf.

Histoire

La Ryder cup est un match de golf joué en équipes. Elle est organisée pour la première fois en 1927 entre les Américains et les Britanniques. Ce match a lieu tous les deux ans, alternativement sur le sol américain et européen en opposant les douze meilleurs représentants de chaque continent, soit les vingt-quatre meilleurs joueurs au Monde. Ce n’est qu’en 1979 que l’équipe s’est renforcée d’autres talents en s’ouvrant à l’Europe dite « continentale ». À partir de là, les forces en présence se rééquilibrent et l’histoire s’emballe, l’Europe parvenant à battre les USA ce qui n’avait jamais été le cas jusqu’à lors. Ainsi cette confrontation très symbolique Europe-USA est devenue d’éditions en éditions l’une des compétitions les plus emblématiques du golf mondial, dans une discipline pourtant parfaitement individuelle où l’histoire s’écrit naturellement à la première personne du singulier.

Ryder Cup 2018 Histoire

La Ryder cup constitue une sorte d’exception à ce principe du « je », en se hissant à la hauteur des quatre tournois du grand chelem tant pour l’importance que lui attribuent les joueurs pros, que pour son importance historique et son impact médiatique.

C’est dans ces moments là qu’on peut apercevoir au soir des grandes victoires les superstars des deux camps pleurer à chaudes larmes, eux qui nous paraissent pourtant tellement « incassables » le reste de l’année.

Face au patriotisme américain « classique » – si l’on peut dire -, se dresse depuis près de quarante ans une équipe sublimée par un homme, y compris désormais depuis l’au-delà, augmentant ainsi la charge émotionnelle de l’évènement.

Seve plane sur la Ryder Cup

C’est en effet pour accueillir l’espagnol Severiano Ballesteros (« Seve ») que le mode de sélection a changé en 1979, c’est encore lui qui a fait se concrétiser l’espoir de victoire face aux joueurs du nouveau monde, et c’est toujours lui qui continue à inspirer la génération des joueurs actuels. Depuis sa disparition en 2011, l’effigie de sa silhouette victorieuse au poing levé se trouve sur les vêtements, les sacs et les casquettes des joueurs européens et toutes les nouvelles victoires lui sont expressément dédiées (2012, 2014). Son génie et sa passion de jouer et de vaincre étaient si puissants qu’ils continuent à plonger l’équipe européenne dans une sorte de transe sportive quasi mystique qui les conduit à produire des coups d’éclats géniaux eux aussi, comme s’ils avaient chacun reçu une petite partie de l’héritage du grand homme.

Severiano Ballesteros - Ryder Cup 2018
Severiano Ballesteros

Il faut également se remémorer le fait que la seule fois de l’histoire où l’épreuve s’est déroulée en Europe hors des îles britanniques remonte à l’édition 1997 : cette année-là, la Ryder cup est passée par l’Espagne, immense hommage pour la patrie de « Seve », qui endossera les habits du capitaine de l’équipe pour décrocher la victoire Européenne.

Le Golf National

Elle se disputera pour la première fois en France du 25 au 30 septembre au Golf National à Saint Quentin en Yvelines. 2018 est donc une date historique, puisque ce sera seulement la deuxième fois que la Ryder cup « sortira » des îles britanniques. La qualité internationale du golf national a servi d’assise au « dossier » de candidature français qui avait été soigneusement préparé de longue date. Le soutien des pouvoirs publics a permis à la dynamique équipe en charge de porter cette candidature, d’obtenir cet honneur sans précédent. Le fait que la France ait très souvent accueilli de grandes victoires de Seve Ballesteros (Trophée Lancôme, Open de France, Open de Cannes Mougins…) a laissé beaucoup de souvenirs chez le public français, et notamment parisien.

On attend ainsi du public un soutien dynamique pour les héritiers du « Padre de la familia ».

golf-national-trou-18-1024x331
Golf National de Saint Quentin en Yvelines – Ryder Cup 2018

golf-national-trou-8-1024x378

Parmi ces héritiers chargés de reprendre la coupe aux américains se trouvera peut-être un français (comme en 1999, 2004 et 2014), puisque d’année en année les tricolores parviennent à se hisser peu à peu au niveau des « top players » du circuit.

golf-national-ryder-cup-trophy-881x1024

Les billets sont disponibles sur le site de la RyderCup, ici.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer