Skip to content

Tour Auto

La 26ème édition du Tour Auto Optic 2ooo s’est achevée dans la nuit de samedi à dimanche par deux épreuves spéciales nocturnes disputées dans le Pays-Basque et une arrivée jugée à la Cité de l’Océan de Biarritz.

Un parcours inédit

Partis du Grand Palais de Paris cinq jours auparavant, les 242 équipages garderont de leur participation des souvenirs indélébiles vécus tout au long d’un parcours qui les invitait à découvrir la Bretagne pour la première fois. De Paris à Biarritz en passant par les villes étapes de Saint-Malo, Haute-Goulaine, Limoges et Toulouse, tous ont pu admirer la beauté des paysages traversés et s’imprégner de l’histoire des monuments historiques visités. Tous partagèrent assurément des moments d’émotion au volant de leur bolide patiemment préparé pour parcourir les 2’500 kilomètres d’un parcours parmi les plus longs de ces dernières éditions. Enfin, quelques-uns purent également goûter aux instants magiques de la victoire.

_MG_3133-copyright-Mathieu-Bonnevie-1920
Ford GT40 1965 – © Mathieu Bonnevie

Honneur aux marques françaises disparues

Chaque année, Peter Auto met un point d’honneur à célébrer un constructeur ou un type de voitures qui a participé à l’histoire du Tour de France automobile. A l’occasion de cette 26ème édition, ce sont les marques françaises disparues qui bénéficieront de toutes les attentions. Et elles sont nombreuses à avoir été alignées au départ de l’épreuve originelle…

© Mathieu Bonnevie
Sous la verrière du Grand Palais à Paris – Panhard / Matra / Alpine – © Mathieu Bonnevie

Modèles éligibles

Le Tour Auto Optic 2ooo est un rallye sur invitation. Les modèles acceptés par les organisateurs sont uniquement ceux inscrits à l’épreuve entre 1951 et 1973. Quelques exceptions sont faites, uniquement au niveau des dates, pour des voitures plus tardives qui ont ajouté au panache du TdF. Toute modification de carrosserie ou de moteur rend la voiture inéligible. L’année figurant après chaque modèle est celle de sa participation mais les mêmes voitures d’années différentes sont acceptées (liste complète ici). Au même titre que Le Mans Classic, la sélection des véhicules est vraiment exceptionnelle.

© Mathieu Bonnevie
Grand Palais à Paris – © Mathieu Bonnevie

Compétition

Les chronos font office d’arbitre. Pour gagner, il faut accumuler les meilleurs temps lors des spéciales sur circuits ou routes fermées. Logiquement, la tête du classement compétition est trustée par les voitures les plus affûtées : AC Cobra, Ford GT 40, Jaguar Type E, Porsche 904 pour ne citer qu’elles. Le classement est lui-même divisé en quatre catégories : classement général scratch (hors G/H/I), Compétition G (1966 à 1971), Compétition H/I (1972 à 1981) et enfin l’Indice de Performance.

Régularité

La régularité, c’est un rythme différent, mais le challenge reste très intense pour ceux qui se piquent au jeu. L’équipage doit, dans la catégorid de moyenne préalablement sélectionnée, réaliser le temps choisi dans la fourchette proposée en fonction de la difficulté de chaque spéciale. Les clés du succès ? Une parfaite maîtrise du chronomètre, bien sûr, mais également une parfaite entente entre le conducteur et son copilote.

© Stéphane Adam
Porsche 911 2,0l 1965 – Château de Haute Goulaine – © Stéphane Adam
© Stéphane Adam
Porsche 911 2,0l 1965 – Le Mans – Competition GTS11 – © Stéphane Adam

 Le Tour Auto Optic 2ooo est un rallye sur invitation.

MORRIS Cooper S 1965 - Le Mans - Circuit Bugatti © Stéphane Adam
Morris Cooper S 1965 / Ferrari 250 GT Berlinetta 1960 – Le Mans Circuit Bugatti © Stéphane Adam
© Stéphane Adam
Ferrari / Porsche 911 © Stéphane Adam
Ferrari Dino - © Mathieu Laplaud
Ferrari Dino – © Mathieu Laplaud
_MG_9592-copyright-Mathieu-Bonnevie-1920
Morris Cooper © Mathieu Bonnevie
© Mathieu Bonnevie
BMW 3.0 CSL 1972 – © Mathieu Bonnevie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Je m'abonne
à TheMust.fr

La table de Marseille

Au pied d’un immeuble Haussmannien du vieux port, le soleil dans le dos, un tapis bleu nous indique

Vino Vero à Venise

Ce bar à vins, situé au cœur du quartier plus calme Cannaregio, sort des sentiers battus, une pépite
Ford GT40 1965 - Pilote LYNN GBR

Le Mans Classic, la terre promise

Si l’automobile était une religion, Le Mans Classic en serait sans aucun doute la terre promise. Cet évènement
La Mare aux Oiseaux

La Mare aux Oiseaux

Éric au pays des merveilles. Ce chef étoilé officie depuis 2005 au cœur du marais de Brière en
Canard Champagne © Stéphane Adam

Canard & Champagne

TheMust fait un flashback de 198 ans, c’est ce qui nous sépare de François Marquis lorsqu’il ouvrait sa

Le luxe au bout du nez

La Maison Bonnet est un Must des lunettes sur mesure. C’est elle qui à inventé la haute lunetterie.

The Lion Restaurant, l’art de recevoir

L’effet est surprenant, plusieurs dizaines d’œuvres magistrales sont exposées sur les murs. Basquiat côtoie des photographies en noir

Gramercy Park Hotel

À quelques pas de la célèbre 5ème avenue, cet hôtel new-yorkais très atypique se situe au n°2 de

Le Fumoir

Institution parisienne ou américaine ? Voisin direct du Musée du Louvre et de la mairie du 1er arrondissement

Le Marea, échappée italienne à New York

New York est tournée vers l’océan… et c’est toute sa gastronomie qui s’en ressent. Les fruits de mers

La High Line, artère new-yorkaise

La High Line est une ancienne ligne de chemin de fer aérienne réhabilitée en coulée verte. Cette large
Les voiles de Saint-Tropez

Les Voiles de Saint-Tropez

TheMust rencontre les plus beaux bateaux du monde aux Voiles de Saint-Tropez ! À la fin du mois
Helmut Newton

Helmut Newton au Grand Palais

Depuis la mort d’ Helmut Newton (1920-2004), aucune rétrospective du photographe n’a eu lieu en France,
Ford GT40 1965 - Pilote LYNN GBR

Le Mans Classic, la terre promise

Si l’automobile était une religion, Le Mans Classic en serait sans aucun doute la terre promise.
Ducati

Ducati Monster 821

Lâchez le Monster ! TheMust a testé pour vous la nouvelle Ducati Monster 821 mid-size, dont