Gramercy Park Hotel

À quelques pas de la célèbre 5ème avenue, cet hôtel new-yorkais très atypique se situe au n°2 de la Lexington Avenue.

Conçu par Robert T. Lyons, le Gramercy Park Hotel a ouvert ses portes en 1925. À l’époque, il représentait la haute bohème, où les artistes, aventuriers et bons vivants se réunissaient. Il constitue depuis lors, une des légendes de Manhattan. Son mix de styles, de couleurs, de mobiliers et d’œuvres d’art en font un boutique-hôtel incontournable de la grosse pomme. Son hall d’entrée regroupe quelques unes des plus belles œuvres modernes : Andy Warhol, Damien Hirst, Keith Haring ou encore Julian Schnabel. Un détour s’impose par sa terrasse exceptionnelle, au dernier étage.

Gramercy Park Hotel NYC – 2 Lexington Avenue – New York, NY 10010, United States – (212) 475-4320 – Site officiel


 

Hôtel Kube de Saint-Tropez

Klub Saint-tropez - Hotel de luxe

Le nouvel Hotel Kube 5* de Saint-Tropez propose 5 magnifiques villas juste en face de la mer.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cet établissement de prestige dispose d’une gigantesque piscine en face du Golfe de Saint-Tropez, le restaurant 1k de Paris a pris ses quartiers d’été au bord de celle-ci. Un Spa Carita donne des soins personnalisés et est accompagné d’un superbe Hammam et d’un sauna. La décoration raffinée et très contemporaine distille des touches de couleurs harmonieuses et élégantes. Les différentes essences de bois et de faïence sont du plus bel effet, l’atmosphère du lieu est sobre et très chaleureuse. Idéalement situé à l’entrée de Saint-Tropez, l’hôtel accueille une clientèle internationale. Les chambres disposent également d’une terrasse privative pour admirer la vue. Chaque villa est composée de 6 chambres. L’une des villas est entièrement privatisable pour des vacances en famille ou un séminaire par exemple. Le parc attenant promet une belle végétation aux senteurs provençales. Le personnel de l’établissement est vraiment très agréable et extrêmement courtois, toujours au petit soin pour veiller à votre confort lors de votre séjour. À découvrir de toute urgence pour un séjour ou pour boire un verre un soir au couché de soleil.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

Enceinte bluetooth, TV connectée, Apple TV, VOD gratuite, prises internationales, prises USB … la technologie sait se rendre utile pour que vous vous sentiez chez vous. Une navette vous amènera au cœur du vieux village. Un service de voiturier s’occupera de votre véhicule. Le SPA de 300 m2 est entièrement dédié à la détente, à la relaxation, au plaisir de se faire chouchouter et recevoir les soins qui vous font envie.

Nous souhaitons une belle saison à ce nouveau paradis de la French Riviera.

Adresse :  319 RD 98A, 83580 Gassin
Téléphone : 04 94 97 20 00

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Standard Hotel de New-York

Clé de voûte trendy du génial quartier du Meatpacking, le Standard Hotel est tout sauf standard. L’hôtel, porté par deux gigantesques piliers de béton, surplombe la High Line – chemin de fer réhabilité il y a quelques années en coulée verte et qui offre un regard nouveau sur la grosse pomme.

Les suites donnent toutes sur une vue exceptionnelle côté Hudson ou Manhattan. Le design est un subtil mélange des années 70 et des années 2035 à l’image du lobby en marbre gris anthracite. Le Bain, un club de référence, se situe au dernier étage de l’hôtel. Le regretté DJ Medhi y mixait régulièrement et tous les branchés s’y retrouvent chaque friday night. Un restaurant au rez-de-chaussé, Le Standard Grill, offre de délicieux œufs bénédictes, burgers ainsi qu’une grande sélection d’huîtres de la côte est et ouest. Attention les pupilles, le roof bar donne accès à une vue exceptionnelle, ouvert à partir de 5pm.

Un blog de l’hôtel est très pointu pour connaitre les activités culturelles locales du moment.

Standard Hotel NYC

848 Washington Street – New York, NY 10014, United States (212) 645-4100

Réservez votre chambre ici

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

À la conquête de l’ouest américain

Les grands parcs de l’ouest Américain sont à couper le souffle. TheMust a passé 15 jours de road trip en plein mois d’août en famille pour un « amazing travel », oui, tout est « amazing » aux US. Atterrissage à San Francisco, puis immersion en nature dans les parcs Yosemite, Death Valley, Grand Canyon, Monument Valley, Antelope Canyon, Zion et les villes de Las Vegas et San Francisco. Ce ne sont pas des vacances de tout repos, mais incontestablement une aventure inoubliable dans un « amazing » décor cinématographique.

En chiffres

  • 11h25 de vol Paris / San Francisco
  • 9h de décalage horaire
  • 1420 miles (2285 km)
  • 1 vol interne de Las Vegas à San Francisco
  • 2 adultes & 2 enfants de 2 et 8 ans
  • 7 hôtels des plus modestes aux plus luxueux
  • 1 tipi indien Navajo
  • 4 états
  • 2 voitures : Jeep et Mustang
  • 38° d’écart entre San Francisco (10° le matin à la fraîche) et la vallée de la mort (48° vers midi dans le désert)

S’il fallait comparer l’ouest Américain à la France : départ de Brest vers Saint-Malo puis Tours, Bourges, Lyon, Besançon, Zurich (on sort des frontières), Troyes et reprendre un avion à Bourges destination Brest. Il faut bien l’avouer, cela sonne de suite moins « amazing » qu’aux US.

Jamestown, Californie

Arrivés à l’aéroport de San Francisco, direction Jamestown, petite bourgade du Far West typiquement old school, connue des chercheurs d’or. Nous passons la nuit au Jamestown Hotel, un voyage de presque 100 ans en arrière – de quoi être bien dépaysés ! Les chambres sont authentiques et bien confortables. Nous prenons un copieux petit-déjeuner avant de repartir pour Yosemite National Park.

Jamestown Hotel
Jamestown Hotel

Yosemite National Park, Californie

Le parc national de Yosemite se situe dans les montagnes de la Sierra Nevada, à l’est de San Francisco. Inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1984 et classé parc national en 1890, le Yosemite est le deuxième parc le plus ancien des US, après celui de Yellowstone.

Tous les parcs ont été créés pour la préservation de leurs paysages spectaculaires et uniques. Yosemite National Park est l’une des plus belles vallées de la planète. Vous pourrez observer des falaises granitiques de plus de 1000 mètres de haut, des cascades parmi les plus hautes du monde, des séquoias géants de plusieurs dizaines de mètres, et peut-être même voir des ours en liberté. Le tout, dans un cadre idyllique et majestueux. Le spot est connu de tous les randonneurs et grimpeurs confirmés. La nature prend une place gigantesque aux États-Unis. Lors de nos escapades, nous n’avons croisé que très peu de monde dans cette immensité.

Ouest Américain Yosemite National Park
Tunnel View est placé juste avant le tunnel sur Wawona Road. C’est l’un des points de vue à ne pas rater, d’où vous dominez le fond de la vallée, avec de gauche à droite, El Capitan, Half Dome dans le fond, The Cathedral et Bridalveil Fall à droite © TheMust.fr

 

Half Dome Yosemite national Park
Le point de vue de Glacier Point offre un beau panorama sur le Half Dome © TheMust.fr

Le point de vue de Glacier Point

Situé à 2200 mètres d’altitude, vous dominez toute la vallée à plus de 1000 mètres de haut. Le spot offre une vue magnifique sur Half Dome, Yosemite Falls, Vernal Fall et Nevada Fall. À ne pas louper !

Evergreen Lodge

Nous passons 2 nuits au Evergreen Lodge, un grand camp de vacances plutôt luxueux typiquement américain. Nous avons dormi dans une superbe maisonnette en bois à l’intérieur assez rustique mais tellement accueillant. On y mange très bien et la fin de journée y est bien douce au bord de la piscine ou sont organisés des « barbecues parties » : absolument idéal en famille ! Les enfants apprécieront la grillade de chamallow au coin du feu, une tradition typiquement américaine appelée « s’mores ».

Evergreen Lodge Yosemite
Evergreen Lodge Yosemite © TheMust.fr

Death Valley, Californie

Le passage de la vallée verdoyante de Yosemite aux lacs asséchés et déserts de la Death Valley est une expérience en soi, tant on passe d’un extrême à l’autre !

Sur la longue route qui nous sépare de la vallée de la mort, le thermomètre monte de plus en plus jusqu’à afficher 118° Fahrenheit soit 48° Celsius, c’est l’endroit le plus chaud de l’Ouest Américain. Lorsque l’on sort de la voiture climatisée, la sensation est comme celle d’un four que l’on ouvre pour y récupérer son plat. Inimaginable de rester longtemps dehors. La clim’ dans la voiture et deux bouteilles d’eau par personne sont indispensables pour passer un bon voyage. Ce parc national présente le plus grand gap en terme d’altitude aux États-Unis : le fond de la vallée de la Mort, mesuré à Badwater, est à 85,5 mètres sous le niveau de la mer, alors que le mont Whitney, situé à 123 kilomètres seulement, s’élève à plus de 4400 mètres.

Furnace Creek

Nous passerons la nuit au Furnace Creek resort où règne une atmosphère assez particulière. Cet hôtel totalement désuet doté de beaucoup de caractère, est digne du tournage de Shining (La chaleur remplace le froid !). Une magnifique oasis attenante à la battisse de l’hôtel semble sortir d’un rêve. Le calme et le silence sont incroyablement apaisants. Furnace Creek détient le record de chaleur officiellement mesuré à la surface du globe avec 56,7 °C en

The Grand Canyon, Arizona

Départ depuis la vallée de la mort en direction du parc naturel le plus visité au monde. Sur le bord de la route, un ours fait le spectacle en essayant de faire passer une carcasse par dessus le grillage qui protège la forêt. Nous arrivons de nuit et prenons nos quartiers a Grand Canyon Village au Yavapai Lodge  dans l’un des grands baraquements simples et confortables proposéa. La nuit est calme et très reposante. Réveillés à l’aube pour découvrir, aux premières lueurs, le Grand Canyon en hélicoptère avec la compagnie Papillon. Quoi de plus impressionnant que de survoler ce sublime parc assis dans un objet volant. L’hélico se fait vite oublier pour laisser place à la sidérante immensité de ce paysage. L’émotion qui nous traverse restera gravé à jamais. Ce spectacle est à voir absolument dans une vie, l’idée que l’on peut s’en faire reste bien en dessous de la réalité. Nous passerons de reste de la journée à nous promener le long de ces falaises abruptes. Le couché de soleil où la lumière métamorphose les couleurs de la roche en fait un moment fabuleux.

DSC_2151 (1) DSC_2146 (1)

Monument Valley, Utah

Ce territoire est la propriété des indiens Navajo. Il recèle de beaucoup de spiritualité et c’est un pur décor de film américain. Lucky Luke, Marlboro ou les westerns de John Wayne, avec ses immenses blocs rocheux et sa terre rouge, nous ramène à un moment ou un autre dans une scène de cinéma. Cette nuit, TheMust teste le tipi indien en face d’un couché de soleil mémorable sur les blocs de pierre. La nuit à été songeuse, avec le bruit du vent qui ouvre la porte (le drap) toutes les 10 minutes et l’impression que les scorpions s’invitent à la fête : résolument pas la meilleure nuit du séjour. Cela n’engage que moi, le reste de la petite famille ayant semble t-il parfaitement bien dormi.

L’alcool est prohibé dans tout le parc.

Des scènes de films mythiques comme « La Chevauchée fantastique », « Retour vers le futur », « Forrest Gump » ou « 2001, l’Odyssée de l’espace » ont participé à construire cet imaginaire collectif.

Déjeuner au mythique Goulding’s Lodge où les acteurs de western résidaient pendant les tournages de westerns. La vue est imprenable et la cuisine Navajo et Américaine divine.

Les images du pilote Français Nicolas Ivanoff donne une belle impression de l’endroit. De quoi se faire une idée de l’étendue du parc national. Clic

Antelope Canyon, Arizona

Antelope Canyon
Antelope Canyon © TheMust.fr

Zion National Park, Utah

DSC_2346

Las Vegas, Nevada

DSC_2418

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le Crayon

Le Crayon, dernier né acidulé du groupe Elegancia Hotels est situé à deux pas du Louvre. Composé de 26 chambres aux couleurs survitaminées et décoré par lʼartiste Julie Gauthron, il sʼinscrit parfaitement dans la tendance Color Block.

Cʼest avec la complicité de Christophe Sauvage – Directeur Général dʼElegancia Hotels – que Julie Gauthron a conçu lʼétablissement comme une maison de famille. De Paris à Marseille, en passant par Lyon et Nice, ils ont mis toute leur âme chineuse dans le choix de meubles et objets vintage qui rendent les 26 chambres uniques. Chaque détail compte : lampes années 70, chaises Jean Paulin, armoires industrielles, photos de famille en noir et blanc sur les murs, livres laissés près des lits. Deux ou trois couleurs dialoguent et se télescopent brillamment selon les chambres : vert olive et rose, bleu et sable, vieux rose et vert dʼeau. Dans les couloirs et en tête de lit, on peut croiser quelques “habitants”, des silhouettes sensuelles dessinées par lʼartiste-décoratrice.

Le Crayon

Le Crayon est un joyeux patchwork d’intentions
Hétéroclite tel le stand dʼun brocanteur, chaleureux comme une maison de famille, artistique grâce à la mine bien taillée de Julie Gauthron qui a pu sʼexprimer comme dans un carnet de croquis.
Une chambre coloriée par des enfants
Le fils de Christophe Sauvage et la fille de Julie Gauthron ont même apporté leur touche à lʼhôtel en coloriant une partie des murs de la plus grande chambre. Quelques crayons sont dʼailleurs mis à  disposition de toutes les âmes dʼartiste qui voudront compléter !

Hôtel Le Crayon
Chambres à partir de 155€ la nuit
25 rue du Bouloi, 75001 Paris
Tél. : 01 42 36 54 19 – www.hotelcrayon.com

1K !

Hôtel 1K

Le Pérou est par essence une terre sauvage de mélanges et de métissages. Le 1K veut faire découvrir comme nulle part à Paris la gastronomie andine. Profondément enraciné dans la culture des incas, le concept tient cependant à associer ces saveurs lointaines aux tendances occidentales actuelles.

Le jeune chef Julien Burbaud (candidat Top Chef 2012) compose une cuisine ethnique, adaptée aux palais occidentaux, où les contrastes de texture vont troubler les sens. Un jeu perpétuel entre tous les antagonismes gustatifs, entre tous les opposés : le croquant et le moelleux, l’épice et la douceur, l’acidulé et le sucré. Si la cuisine traditionnelle andine se déguste toujours autour d’une bonne raison – le ceviche active le métabolisme, la parihuela (un plat à base de fruits de mers et de poissons) a des vertus aphrodisiaques – elle est surtout l’une des plus saines au monde grâce à l’immense diversité biologique de son territoire. Riche en super aliments et ingrédients aux nutriments essentiels, comme le quinoa, le maïs, les patates douces, cette culture culinaire métissée, surprenante et succulente, est en passe de détrôner la mode des restaurants asiatiques. Julien Burbaud la réinterprète à sa manière pour faire exploser en bouche des saveurs encore méconnues.

Restaurant Hôtel 1K
Deux banquettes hautes se faisant face © Stéphane Adam Photographe Hôtel de luxe

Bar Hôtel 1K
Bar de l’hôtel 1K © Stéphane Adam Photographe architecture

Restaurant Hôtel 1K

Restaurant Hôtel 1K
Le Chef Julien Burbaud – Top Chef 2012 – © Stéphane Adam Photographe portrait

Terrasse Restaurant Hôtel 1K Terrasse Restaurant Hôtel 1K

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Hotel Kube de Paris

Kube

Au-delà de l’expérience

L’endroit le plus givré de la capitale inaugure son restaurant « La Table du Kube » et réinvente sa carte pour des expériences uniques et ludiques.
L’expérience Kube Hotel va encore plus loin dès la rentrée. Brouiller ses sens à l’Ice Kube, à -14° celsius, dans de confortables doudounes mises à disposition, c’est déjà une sacrée aventure ! Perdre tous ses repères gustatifs, explorer d’étranges saveurs et se risquer aux alliances insolites, c’est vivre une expérience exceptionnelle. Cet été, cap vers l’inédit à « La Table du Kube » dont on pourra profiter sur la terrasse ombragée de l’hôtel des « 8 Déclinaisons » de cette nouvelle expérience moléculaire. Dès la rentrée, tentez les brunchs du dimanche autour d’une grande table d’hôtes. Ne ratez pas les soirées avec DJ offrant une programmation spéciale. Répondez présent aux apéros chics des mercredis et jeudis en vous prélassant et sirotant un cocktail sur la mezzanine. De quoi affoler tous les Kubers dans l’âme. Séquence émotions et sensations garantie !

Credit_STEPHANEADAM-DSC_0967

Une véritable partition gustative où les arômes et les goûts se répondent. Les ingrédients se mélangent, se confondent, se distinguent. Les molécules deviennent des notes que l’on assemble pour trouver la mélodie idéale. Le Kube Hotel promet une expérience inédite avec « 8 Déclinaisons » surprenantes. Chaque assiette est servie avec un cocktail bien précis. Une expérience jouissive et gourmande qui remplit de joie tous les curieux. Ces accords et combinaisons insolites, élaborés au terme de longues recherches et de beaucoup de précision, offrent un maximum de plaisir. La preuve avec la « Déclinaison Orgasmique » : un cocktail à base de Cointreau, d’Irish cream, de fraise et de cerise qui accompagne carpaccio de bœuf, langoustines & parmesan, frites de patate douce, tomates d’amour au sésame et velouté de carottes et émulsion au café… Peureux, s’abstenir ! Aventuriers, se précipiter pour vivre un moment étonnant. Le cocktail (9 cl) devient révélateur : il exalte les saveurs des mets. Les papilles, habituées à des combinaisons classiques, se laissent prendre au jeu des accords. En bouche, les goûts se métamorphosent, se bousculent, s’épanouissent. Le résultat est exceptionnel. Plus gourmand que gourmet, le style culinaire de la nouvelle carte est carrément ludique. L’effet de surprise provoque à chaque fois une expérience.

Credit_STEPHANEADAM-DSC_1102

Eliot en cuisine et John derrière le bar interprètent les compositions culinaires de Loïse, trio gagnant de ces explosions de goûts ! Créatrice de saveurs, Loïse a crée huit expériences pour la nouvelle carte de « La Table du Kube »: Déclinaisons Détox, Pina Colada, Kube, L.A Iced tea, Matador, Cosmopolitan, Mojito ou Orgasmique. A découvrir : un cocktail à base de vodka au foie gras, de sirop au macaron et de framboises, le tout servi dans une éprouvette. De vraies assiettes à la façon d’un tableau aux couleurs bigarrées !

Credit_STEPHANEADAM-cocktail

Ice Kube, bar lounge et restaurant à l’intérieur, le Kube Hotel inaugure enfin sa terrasse. Autour du cube de verre géant, où siège la réception, la cour intérieure orientée au nord sera l’endroit le plus prisé de la capitale. À l’abri des rayons du soleil, « La Table du Kube » y accueillera ses clients jusqu’à 1h. D’un côté, six tables dédiées à la dégustation ou au tea-time, et de l’autre, un salon d’été faisant également office de fumoir. Le tapis rouge, l’éclairage de couleur sur la façade et la carte estivale donneront le ton de la terrasse et enchanteront touristes et parisiens. Les rendez-vous se multiplient pour des expériences festives et gustatives.

Credit_STEPHANEADAM-DSC_0740

Le Kube Paris fait partie du premier groupe indépendant sur le marché parisien : « Les Hôtels de Paris ». La société compte 22 hôtels et résidences couronnés de 3 à 4 étoiles dans la capitale dont le propriétaire et président est Patrick Machefert. A cela s’ajoute Le « Murano Marrakech » et le « Kube Saint-Tropez », hôtel 5 étoiles. Dans ce parallélépipède géant, technologie et design se complètent par une déco, orchestrée par Christiane Derory. Le Kube s’inspire de l’énergie et de l’harmonie du design scandinave, les parois sont en plexis, certains lits sont suspendus et rétroéclairés, la lumière est diffusée par des leds bleues. Numérotées à la façon des collections de prêt-à-porter, S, M & L, XL ou XXL, les 41 chambres et suites du Kube Hôtel donnent toutes sur la belle cour intérieure. Grande lumière, duo de blanc et noir, objets design, tâches de couleurs flashy et grand confort, elles offrent ce que l’on peut trouver de mieux à Paris, l’espace. Les intérieurs sont à la hauteur des rêves des clients : oversized. Référence au grand nord de son Ice Kube, la suite nordique ressemble à un véritable iceberg échoué en plein Paris. Design et prestations haut de gamme, l’expérience va jusqu’au bout de la nuit.

Credit_STEPHANEADAM-DSC_0871 Credit_STEPHANEADAM-DSC_0887

La team de l’Hotel Kube

Enregistrer

Spécial New York

NYC


Avec 558 gratte-ciels, New York est la seconde ville au monde après Hong Kong qui compte le plus de gratte-ciels (immeubles de plus de 100 m de hauteur : nombre de gratte-ciels, Amérique du Nord).

Le borough de Manhattan constitue le secteur le plus densément peuplé des États-Unis, avec 25’849,8 habitants/km contre 21’196 à Paris. Les revenus moyens y sont estimés à 4’2922$ par habitant. Toujours à la recherche de nouvelles expériences, TheMust vous propose une immersion au cœur de Manhattan, au programme : grands hôtels, grands restaurants, parce que tout est grand la-bas ! Bon voyage. Avant le départ, plongez vous dans ce livre d’illustration, une belle métaphore visuelle.

New York

Le Standard Hotel de New York

The Gramercy Park Hotel

La Highline est une voie ferrée aérienne réhabilitée en coulée verte. © photo par stephaneadam.com

La marque J.Crew arrive bientôt en France

Le Marea Restaurant – 2 étoiles au guide Michelin – Cuisine italienne de fruits de mer

The Lion – Restaurant et galerie d’art – Warhol/Basquiat

Shake Shack – L’ultime fast food new-yorkais © photo par stephaneadam.com

Le Standard Grill Restaurant

Morrison Hotel Gallery © photo par stephaneadam.com

La carte de New York infroissable et WaterProof

Le Lutetia se la joue Discret

Le prestigieux hôtel Le Lutetia dévoile son blog autour des confidences de l’établissement et de son quartier. Pour ce faire, ce temple de la Rive Gauche nous a convié à rencontrer en personne, le Discret. Récit.

Dans l’intimité du Lutetia

Une mystérieuse invitation nous appelle à venir rencontrer « Le Discret ». Rendez-vous est pris à l’hôtel Le Lutetia, lieu emblématique de la rive gauche. Une hôtesse nous accompagne dans l’un des innombrables couloirs de ce lieu chargé d’Histoire. La porte de la suite Amérique du Sud s’ouvre : « Mauvaise nouvelle les amis ! Le Discret a du s‘absenter, et c’est moi qui ait l’honneur de vous recevoir ».  L’hôte intérimaire, c’est Hubert, personnage hybride entre Oscar Wilde et Joachim Phoenix. L’atmosphère est délicate et hors du temps. L’endroit est sans dessus dessous… Des fioles de parfums Stéphanie de Bruijn, côtoient négligemment la « meilleure tarte aux pommes du monde » de chez Poilâne. Le Discret semble parti à la hâte. Où ? Certainement à la recherche d’un lieu d’exception de la Rive gauche.

Car c’est bien de cela dont il s’agit ici : « Le Discret c’est l’âme de l’hôtel, l’âme du quartier », nous explique Hubert. « Il est le garant des histoires secrètes de l’hôtel et l’inépuisable défricheur d’adresses dont lui seul a le secret… ». Enfin, plus maintenant. Le Discret met en effet, tout son savoir à contribution. Sur la toile cette fois. La Rive gauche n’a qu’à bien se tenir.

Rive gauche 2.0

C’est l’établissement emblématique parisien Le Lutetia qui est l’instigateur de ce blog d’un nouveau genre. Car rien n’échappe à la plume passionnée du Discret qui invite à découvrir Paris avec un nouveau regard, à la fois inspirant et inspiré. Bien plus qu’un blog, Le Discret incarne une vraie personnalité. A la fois curieux, timide et audacieux, cet amoureux de la Rive gauche est comme le Lutetia ; il adore se perdre dans son quartier, et privilégie la discrétion.

Attention, ses apparitions sont rares et le rendez-vous est pris avec lui chaque vendredi. Quel luxe !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le blog du discret : http://www.lutetia-lediscret.fr
Hôtel Lutetia 45, boulevard Raspail – 75006 Paris.
Renseignements et Réservations : +33 (0)1 49 54 46 76

 

Domaine des Andeols, un havre de paix

Domaine des Andeols

Le paradis provençal, le Domaine des Andeols. « Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté » répétait Baudelaire dans « L’invitation au voyage ». Voilà qui résume bien l’endroit. Dix-neuf chambres de luxe réparties au sein de dix maisons indépendantes. Chacune est l’écrin incroyable d’objets rares et insolites, de meubles de grands designers et d’œuvres d’artistes majeurs. Le palais s’en verra ravi lui aussi puisque le restaurant du domaine est sous l’égide d’un disciple d’Alain Ducasse. Véritable endroit paradisiaque dédié au plaisir des sens, le domaine réserve encore de bien belles surprises, révélant le meilleur de la Provence.

domainedesandeols.com

PISC003 _MG_5691 _MG_5662 _MG_5592 _MG_5791

Domaine des Andeols

Les Andéols, 84490 Saint-Saturnin-lès-Apt – Tél. : 04 83 88 33 77
andeols.com

Poupoupidou

Platine hôtel (Paris 15)
Un hôtel très « Poupoupidou » signé Vincent Bastie.
Idéalement situé entre le quartier de Beaugrenelle et les hauts lieux touristiques parisiens, l’hôtel Platine incarne une célèbre actrice aux boucles blondes pour un voyage vintage dans les années 50 ! L’architecte-décorateur Vincent Bastie l’a réalisé autour de quatre ambiances aux reflets de la célèbre star d’Hollywood. Il appartient à la Compagnie Hôtelière de Bagatelle.

Poupoupidou Poupoupidou

20 rue Ingénieur Robert Keller, 75051 Paris – Nuité à partir de 149 €
platinehotel.fr

Iceberg

Seeko’o

Le Seeko’o ****

L’architecture nordique et design de l’hôtel tranche radicalement avec la politique architecturale de Bordeaux. De grands espaces, de la lumière et de la praticité, un mobilier élégant et contemporain, une salle de bain innovante et communicante, la chambre du Seeko’o  – littéralement iceberg en inuit – est celle de notre maison rêvée à tous. L’hôtel innove en tout point. Un vélo, toujours à disposition, propose même de s’évader en ville. Les 45 suites junior de l’hôtel – de 29 à 55 mètres carré – disposent toutes d’une vue imprenable sur les toits bordelais. Le concept original et unique du Seeko’o séduit à coup sûr.

Seeko’o Seeko’o Seeko’o

54, Quai de Bacalan – 33300 Bordeaux – Tél. : 05 56 39 07 07

Sensoriel

Hidden Hotel****

Intuition, inspiration, emotion, sensation, exception : les dénominations des 18 chambres et cinq suites du Hidden Hotel Paris sont évocatrices. Réparties sur six étages, celles-ci déclinent le contraste des textures dans un décor épuré et intimiste. Dissimulés du reste de la pièce par d’épais voilages en lin, les lits aux fibres naturelles et draps de lin deviennent alors d’exquises alcôves secrètes. Les salles d’eau, ouvertes sur les chambres, sont magnifiées par l’ardoise, le marbre et de larges vasques taillées dans la pierre.

28, rue de l’arc de triomphe, 75017 Paris – Tél. : 01 40 55 03 57

Hidden Hidden

Romantique

Hôtel Particulier

L’Hôtel Particulier
Grande bâtisse montmartroise de style directoire, l’Hôtel Particulier est entouré d’un jardin dessiné par le célèbre paysagiste Louis Bénech. Si les cinq suites semblent sortir d’un rêve, il s’agit en fait de créations de Morgane Rousseau. Le lieu devient un espace que le voyageur s’approprie en laissant une trace de son passage. La suite “Arbre à oreilles” possède un micro dans lequel le visiteur peut enregistrer anonymement ses secrets qu’un autre visiteur pourra écouter par le mur du petit salon. Tout un concept…

23, avenue Junot, 75018 Paris – Tél. : 01 53 41 81 40

Ice hotel, l’éphémère

Ice Hotel

Une expérience inédite! Construit chaque année début décembre, le Ice hotel ne fond qu’avec l’arrivée du printemps.

La nuit, la température de la chambre ne dépasse pas les -5°C. Au réveil, histoire de se réchauffer, un passage s’impose par le Sauna, et ce, avant même d’avoir pris le petit déjeuner. Situé au cœur de la Laponie Suédoise (pays du Père-Noël, ndlr), cet hôtel propose par ailleurs une somme d’activités : chiens de traîneau, pêche au trou, scooter des neiges, traîneau à Rennes…

Ice hotel

Tél.: 0892 222 500 – info@scandinavia.fr

Ice hotel Ice hotel Ice hotel Ice hotel

Nordic Light Hotel, et la lumière fût…

Nordic Light Hotel

Le très conceptuel Nordic Light Hotel a ouvert ses portes en janvier 2001. Il incarne à lui seul le renouveau du design suédois. Le « blond » suédois a laissé la place à la couleur et à la lumière dans toute leur quintessence. De nuit, sa façade est un spectacle pour les yeux, véritable mosaïque de lumière. Inspirées de la luminothérapie, les chambres, véritables petits cocons, sont éclairées et animées chacune d’une couleur différente, plongeant l’hôte dans un profond état de détente. Le design est omniprésent partout, des chambres au restaurant, du hall d’entrée aux salles de bains. Une adresse à ne pas manquer.

Nordic Light Hotel, Vasaplan 7, 111 20 Stockholm – Tél. : +46 8 50 56 30 00, info@nordichotel.se