Hôtel Kube de Saint-Tropez

Klub Saint-tropez - Hotel de luxe

Le nouvel Hotel Kube 5* de Saint-Tropez propose 5 magnifiques villas juste en face de la mer.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cet établissement de prestige dispose d’une gigantesque piscine en face du Golfe de Saint-Tropez, le restaurant 1k de Paris a pris ses quartiers d’été au bord de celle-ci. Un Spa Carita donne des soins personnalisés et est accompagné d’un superbe Hammam et d’un sauna. La décoration raffinée et très contemporaine distille des touches de couleurs harmonieuses et élégantes. Les différentes essences de bois et de faïence sont du plus bel effet, l’atmosphère du lieu est sobre et très chaleureuse. Idéalement situé à l’entrée de Saint-Tropez, l’hôtel accueille une clientèle internationale. Les chambres disposent également d’une terrasse privative pour admirer la vue. Chaque villa est composée de 6 chambres. L’une des villas est entièrement privatisable pour des vacances en famille ou un séminaire par exemple. Le parc attenant promet une belle végétation aux senteurs provençales. Le personnel de l’établissement est vraiment très agréable et extrêmement courtois, toujours au petit soin pour veiller à votre confort lors de votre séjour. À découvrir de toute urgence pour un séjour ou pour boire un verre un soir au couché de soleil.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

Enceinte bluetooth, TV connectée, Apple TV, VOD gratuite, prises internationales, prises USB … la technologie sait se rendre utile pour que vous vous sentiez chez vous. Une navette vous amènera au cœur du vieux village. Un service de voiturier s’occupera de votre véhicule. Le SPA de 300 m2 est entièrement dédié à la détente, à la relaxation, au plaisir de se faire chouchouter et recevoir les soins qui vous font envie.

Nous souhaitons une belle saison à ce nouveau paradis de la French Riviera.

Adresse :  319 RD 98A, 83580 Gassin
Téléphone : 04 94 97 20 00

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Champeaux a tout pour plaire

Champeaux

Alain Ducasse a inauguré il y a quelques jours son dernier restaurant sous le verre et le métal de la nouvelle Canopée des Halles, le Champeaux. Une brasserie bien dans son époque qui nous rappelle l’état d’esprit du Lazare d’Éric Frechon.

Alain Ducasse et Olivier Maurey, créateurs du Mini Palais ont imaginé La nouvelle brasserie située en plein coeur du 1er arrondissement de Paris, sous La Canopée du nouveau Forum des Halles.

« Nous devions imaginer ce lieu comme une édition originale de la brasserie contemporaine ». Alain Ducasse

Histoire

Champeaux tire son nom d’un restaurant fondé en 1800, place de la Bourse à Paris, immortalisé dans les romans d’Emile Zola et dont les menus ont été retrouvés par Alain Ducasse dans sa collection de menus anciens. Champeaux est également le lieu-dit qui constitue l’origine des Halles de Paris en 1137. Les Champeaux ou « Petits Champs » étaient le théâtre d’un marché de plein air prospère.

01_cigue-champeaux

Champeaux fait revivre les plus beaux classiques de la cuisine de brasserie, avec les meilleurs produits de la saison. Un tableau d’affichage monumental – semblable à ceux des gares et aéroports – fait défiler l’actualité du restaurant : la carte, la suggestion du chef, le cocktail du jour…

02_cigue-champeaux

Les lignes épurées, matériaux bruts et immenses baies vitrées créent une atmosphère chaleureuse et contemporaine. Artisans choisis sur le volet, mobilier sur mesure, noblesse des matériaux… le collectif de designers « Ciguë » a su donner une âme à la structure industrielle existante de ce grand espace ouvert sur une terrasse ensoleillée donnant sur le jardin « Nelson Mandela », près de 4 hectares de verdure en plein Paris.

04_cigue-champeaux

Le Champeaux par Ciguë

Un collectif qui fait parler de lui. Derrière cet intérieur, Ciguë, un collectif d’architectes qui rythme les ouvertures de nombreuses boutiques de mode et de luxe, mais pas que…

Crée en 2003 par un groupe d’architectes rencontrés sur les bancs de l’école, Ciguë est maintenant divisé en deux entités : l’une dédiée à l’architecture, l’autre à la menuiserie. Deux savoir-faire qui s’unissent dans les projets comme une évidence, de la conception à la construction. Des terrains de jeu variés, de l’objet conçu comme un espace au bâtiment comme un meuble, qui font le succès fulgurant du collectif. D’Aesop à Études Studio, le Royal Opera House, Saint-Laurent ou encore Le Nouveau Théâtre de Montreuil, Ciguë s’élimine à rendre plus beau les espaces qui nous entoure.

12_cigue-champeaux

05_cigue-champeaux

10_cigue-champeaux

09_cigue-champeaux

07_cigue-champeaux

Conception : Ciguë
Éclairagiste : Florian Douet
Agenceur : Acid
Maître verrier : Stéphane Lefèvre & Franck Buhot
Maître sellier : Pierre-Yves Le Floch’
Enduits stuqués: Les Frères Soubranne
Études Fluides : Espace-Temps
© photo : Maris Mezulis
© vidéo : Maris Mezulis, Ciguë

Terre d’évasion (fiscale)

Portugal immobilier

Trois ans après la mesure prise par le gouvernement portugais en 2013 exonérant l’impôt sur le revenu des retraités français installés au Portugal, l’attrait pour le pays ne s’essouffle pas, au contraire, il s’intensifie. Depuis 2013, près de 25’000 français s’y sont installés. Ils sont chaque année plus nombreux à franchir le cap (+ 25%). Un engouement également partagé par les touristes : le Portugal a accueilli 10,2 millions de touristes étrangers (chiffre pratiquement équivalent à la population du pays).

Portugal immobilier Portugal immobilier

La 5ème édition du Salon de l’immobilier et du tourisme portugais à Paris, organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Portugaise (CCIFP), aura lieu du 20 au 22 mai 2016, dans le Hall 5.1 du Parc des Expositions, Porte de Versailles. Les organisateurs projettent d’accueillir, cette année près de 20 000 visiteurs.

Les visiteurs pourront, d’ailleurs, découvrir gratuitement les atouts et les spécificités touristiques des sept régions portugaises. Le public pourra aussi continuer à s’informer des meilleures offres immobilières en fonction de ses attentes et à consulter gratuitement des experts fiscalistes, notariaux, juridiques, immobiliers et bancaires.

Un espace dédié à l’innovation : « Portugal Lab »
Cette année, la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Portugaise (CCIFP) a décidé de dédier un espace tourné vers l’innovation « Portugal Lab» décliné en 4 pôles : immobilier, tourisme, service à la personne et gastronomie.

Un salon qui s’ouvre aux entrepreneurs français
80% des expatriés sont retraités mais une nouvelle cible a émergé : celle des entrepreneurs Français (20%).

Enthousiasmés par la proximité géographique avec la France, par la rapidité de la création d’entreprises (en moins d’1h) et par la qualité de vie, ils bénéficient aussi du statut de « résident non-habituel » qui prévoit l’application d’un taux d’imposition forfaitaire à 20% sur le revenu généré et perçu au Portugal dans la cadre de l’activité développée (professions libérales, techniciens, investisseurs, cadres, architectes, ingénieurs, artistes, professionnelles de la santé, etc.).

Portugal immobilier

La Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Portugaise a choisi d’aider les entrepreneurs Français désireux de développer leur activité au Portugal en leur proposant de bénéficier gratuitement de conseils d’experts sur le salon.

Le Salon se décline en régions
Le Portugal partira aussi à la conquête des français en régions pour les informer et leur faire découvrir ses atouts : la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Portugaise organisera un roadshow itinérant, en octobre 2016, dans 3 villes françaises (Lyon, Lille et Nantes).

 

Enregistrer

Enregistrer

Spécial New York

NYC


Avec 558 gratte-ciels, New York est la seconde ville au monde après Hong Kong qui compte le plus de gratte-ciels (immeubles de plus de 100 m de hauteur : nombre de gratte-ciels, Amérique du Nord).

Le borough de Manhattan constitue le secteur le plus densément peuplé des États-Unis, avec 25’849,8 habitants/km contre 21’196 à Paris. Les revenus moyens y sont estimés à 4’2922$ par habitant. Toujours à la recherche de nouvelles expériences, TheMust vous propose une immersion au cœur de Manhattan, au programme : grands hôtels, grands restaurants, parce que tout est grand la-bas ! Bon voyage. Avant le départ, plongez vous dans ce livre d’illustration, une belle métaphore visuelle.

New York

Le Standard Hotel de New York

The Gramercy Park Hotel

La Highline est une voie ferrée aérienne réhabilitée en coulée verte. © photo par stephaneadam.com

La marque J.Crew arrive bientôt en France

Le Marea Restaurant – 2 étoiles au guide Michelin – Cuisine italienne de fruits de mer

The Lion – Restaurant et galerie d’art – Warhol/Basquiat

Shake Shack – L’ultime fast food new-yorkais © photo par stephaneadam.com

Le Standard Grill Restaurant

Morrison Hotel Gallery © photo par stephaneadam.com

La carte de New York infroissable et WaterProof

L’Opéra Garnier se met à table

« Le projet d’Odile Decq nous est apparu le plus audacieux et le plus en adéquation avec le cahier des charges qui nous était imposé. Les aménagements sont parfaitement distincts des éléments historiques et totalement réversibles. Les deux cohabitent formidablement, sans laisser indifférent. Nous sommes d’ailleurs très heureux que la qualité architecturale et le soin apporté à la résolution des contraintes techniques aient été soulignés par la Commission nationale des Monuments Historiques », Pierre François Blanc, restaurateur.

L’Opéra Restaurant prend place où historiquement, les abonnés étaient déposés en calèche pour accéder à la salle de spectacles.

Une réalisation aux formes contemporaines
A l’intérieur, une mezzanine et un voile de verre aux formes sinueuses et autoportantes occupent la hauteur de l’espace et tournent autour des piliers existants sans les toucher, sur une surface de 788 m2 distribuée en trois espaces : la salle, son bar-lounge Martini et la mezzanine. A l’extérieur, les tables dessinées par l’architecte prendront place sur les pavés de l’Opéra sur plus de 500 m2, au cœur de Paris.

Interview de l’architecte Odile Decq : une femme passionnée, engagée, qui, dans chacun de ses projets impose son style résolument contemporain.

L’Opéra Garnier est un site classé aux monuments historiques. Comment êtes-vous parvenue à respecter les contraintes de construction imposées ?
« La mezzanine glissant autour des colonnes existantes, est de forme organique afin de conserver une vue dégagée sur la clé de voûte. Il n’y a aucun ancrage ni sur les côtés ni sur la voûte. Seuls les pieds sont porteurs. Ces contraintes ont donné naissance à cette forme, à la fois discrète et extrêmement présente, comme un objet qui avance, un peu énigmatique ».

Comment avez-vous obtenu l’approbation des monuments historiques ?
« Ils ont accepté mon projet car nous avons répondu strictement au cahier des charges qui était de ne pas toucher, et de leur assurer à terme une totale réversibilité, en leur prouvant qu’un jour, on pourrait enlever cet objet et restituer l’espace tel qu’il était avant, sans avoir à faire de travaux ».

Pouvez-vous nous présenter votre création ?
« C’est indescriptible et résolument contemporain. C’est une espèce de vaisseau glissé sous la coupole, une surface de forme nuageuse qui se développe et se love entre les éléments existants, qu’elle ne touche jamais ».

Quelles couleurs avez-vous choisi pour cette réalisation ?
« Un rouge très particulier, que l’on retrouve dans tous mes projets. C’est ma signature. Ce n’est pas un rouge sang, ni un rouge de Chine, ce n’est pas un orange non plus, c’est simplement la couleur qui m’évoque la vie. Ici, il descend les marches du grand escalier de manière théâtrale et se répand sur le sol noir ».

Une carte signée par le chef deux étoiles Christophe Aribert
« Aujourd’hui, le grand public me connaît peu car je me suis toujours volontairement tenu à l’écart des médias. Je suis quelqu’un de passionné et de discret. Accepter l’Opéra, c’est associer mon travail à un haut lieu de culture classé dans le patrimoine historique français. Je suis très enthousiaste à l’idée d’être le premier à écrire une carte dans ce lieu chargé d’histoire ».

Pierre François Blanc, responsable du projet
« Au cours de notre recherche de chef nous avons fait des rencontres formidables à travers la France. Mais c’est Christophe Aribert qui nous a séduit pour son approche de la cuisine à la fois classique et contemporaine en parfait accord avec l’esprit que nous voulons pour ce restaurant unique ».

Palais Garnier – Place Jacques Rouché – 75009 Paris – Tél. : 01 42 68 86 80 – opera-restaurant.fr

Porsche Museum

Porsche Museum

Idées géniales, technique fascinante et voitures légendaires. Dans l’architecture du nouveau Musée Porsche, elles trouvent justement ce cadre qui embrasse le passé, le présent et le futur de Porsche. Et une chose est sûre : l’édifice dessiné par Delugan Meissl ne passe pas inaperçu.

Soutenu uniquement par trois piliers en « v », le corps monolithique dominant du Musée semble être en sustentation au-dessus du sol. Entre sa face inférieure et le niveau de la rue, le monolithe s’ouvre jusqu’à une hauteur de dix mètres, renforçant ainsi l’impression d’espace donnée par l’esplanade. Il abrite l’exposition proprement dite, le restaurant « Christophorus » ainsi que l’espace événementiel avec sa terrasse sur le toit. Sous le monolithe se tapit le bâtiment de base qui accueille les visiteurs du Musée Porsche d’un geste généreux : il loge le hall d’entrée, l’atelier du musée ainsi que les archives, le bistrot et le café bar, la boutique ainsi que les vestiaires et les caisses. La ligne ascendante du toit de ce bâtiment de base dégage, en face de l’entrée principale, de la place pour un deuxième niveau qui laisse entrevoir la salle de lecture des archives. Les deux parties de l’édifice sont reliées par une cage d’escalier aux courbes dynamiques, en partie vitrée, et par un ascenseur. C’est par un escalier roulant que le visiteur accède à la salle d’exposition d’environ 5 600 mètres carrés dans la partie supérieure de l’édifice. Pour la visite de l’exposition, il a alors le choix : il peut respecter la chronologie et commencer par l’histoire de l’entreprise avant 1948 ou bien se diriger tout de suite vers le coeur de l’exposition dédiée à l’histoire chronologique des produits après 1948. Quel que soit l’angle sous lequel on les observe, le monolithe et le bâtiment de base affichent une géométrie différente créée tant par les formes polygonales avant-gardistes que par les structures et surfaces vitrées différentes. La façade principale du Musée de vingt-trois mètres de haut arborant le monogramme Porsche est orientée vers le nord et accueille les automobilistes qui se dirigent vers le centre-ville. Les architectes ont réussi à créer un centre se démarquant de son environnement tout en donnant une impression d’ensemble harmonieuse.

Porsche Museum Porsche Museum Porsche Museum Porsche Museum Porsche Museum Porsche Museum Porsche Museum Porsche Museum Porsche Museum Porsche Museum Porsche Museum Porsche Museum Porsche Museum

Le Musée Porsche – L’architecture 23 [quote] « Avec le nouveau Musée Porsche, nous créons un espace qui extériorise de par son architecture l’assurance et les ambitions élevées de l’entreprise tout en tenant compte du dynamisme inhérent à Porsche. Le savoir, la crédibilité et la détermination s’inscrivent dans sa philosophie au même titre que le courage, l’enthousiasme, la force et l’indépendance. Chaque idée est considérée comme une chance permettant de relever activement de nouveaux défis et de sonder de nouvelles limites tout en restant fidèle à soi-même. Tout cela doit se refléter dans ce Musée », [/quote] voilà la dédicace des architectes responsables chez Delugan Meissl. Le bureau viennois avait remporté début 2005 le concours d’architecture pour le Musée Porsche en l’emportant sur 170 candidats.

Porsche Museum

Porscheplatz 1, 70435 Stuttgart – Tél. : +49 711 91120911

Paris sous les eaux

Plongez dans cette ambiance calme et inquiétante. Imaginez-vous au petit matin, 5:46 am, votre réveil sonne et vous découvrez un Paris inondé. 5:46 am est proposé par Olivier Campagne et Vivien Balzi sur une musique composée par Brice Tillet qui vient renforcer cette étrange vision de la capitale.

C’est éphémère, alors vite !

Îles Seguin

Restaurant-bar-guinguette posé sur l’Île Seguin au milieu d’un jardin éphémère en attendant la mise en oeuvre du macro-projet de l’architecte Jean Nouvel, Les Grandes Tables de L’île est un lieu de rencontre, de gastronomie et pourquoi pas de fête pour accompagner la reconstruction de cet île chargée d’histoire. Le projet est une hybridation architecturale entre une serre agricole, une péniche et une maison à ossature en bois. A l’image d’une grande boîte en fibre de bois suspendue dans une structure en échafaudage à laquelle viennent s’accrocher des conteneurs de fret, le tout abrité sous un parapluie transparent. Un assemblage iconoclaste qui capte immédiatement le regard pour une surface de 300 m² qui accueillera la cuisine du chef étoilé Arnaud Daguin pour cent-vingt couverts.

Construit en échafaudages, panneaux de fibres de bois et containers, selon le principe cher au tandem 1’024, le restaurant pourra être augmenté ponctuellement par de la vidéo et des effets de lumière en se transformant en support de mapping le temps d’une soirée ou d’un événement particulier. « Un lieu de rencontre qui a pour vocation d’amorcer une réoccupation du lieu. Une architecture qui doit pouvoir disparaitre sans laisser de traces ».

Je dis souvent que je préfère connaître le prénom du producteur de fromages que l’appellation dans laquelle il sévit, c’est un peu abrupt certes, mais ça résume bien l’esprit ! Aux Grandes Tables de l’île Seguin, je vous invite à goûter de belles victuailles que produisent dans le sud-ouest (et ailleurs) des gens épatants dans le respect de leurs terroirs et de leurs bêtes. Ici c’est la saison qui commande, on mange de vrais produits, on sale peu, on se régale ET on se fait du bien (à la planète aussi tant qu’on y est !). L’avenir se mijote en cuisine !

Arnaud Daguin
Chef des Grandes Tables de l’île

Jardin de l’île Seguin, 92100 Boulogne-Billancourt – Métro : Pont de Sèvres et Billancourt – Tél. : +33 1 46 10 79 72
Tarif : de 16 à 35 € – Horaires : tous les jours, de midi à 16h.

 

Frank Lloyd Wright

Frank Lloyd Wright

L’ouvrage de référence sur le plus grand architecte américain. Cette monographie en trois volumes regroupe tous les projets conçus par Wright (environ 1’100), concrétisés ou non. Le volume 3 couvre les années d’après-guerre et la période « architecture vivante ». Frank Lloyd Wright est unanimement considéré comme le plus grand architecte américain de tous les temps ; son travail inaugura effectivement l’ère moderne et son influence persiste aujourd’hui.

Editions Taschen
Relié, 40 x 31 cm, 584 pages

Ecological living

Ecological living

La notion de luxe associée au concept d’écologie dans l’habitat tend à s’intensifier depuis quelques années. Ce bel ouvrage nous livre quelques magnifiques réussites d’architecture et de design écologique réalisées dans le respect de l’environnement. Une référence et une source d’inspiration intarissable pour tous les amoureux de luxe et d’habitat durable.
Ecological living
Editions TeNeues