Le luxe au bout du nez

La Maison Bonnet est un Must des lunettes sur mesure. C’est elle qui à inventé la haute lunetterie. Aujourd’hui gardienne d’une tradition lui ayant conféré le titre de Maître d’Art, la Maison Bonnet habille le visage des plus grands depuis les années 30. Yves Saint Laurent, Le Corbusier, Jean-Pierre Marielle, Jacques Chirac, Jean Gabin, François Mitterand, Jackie et Aristote Onassis, Henry Chapier,… sont passés dans les ateliers pour une monture sur mesure. En écaille de tortue, en corne ou bien en acétate, ces lunettes sont considérées comme les plus prestigieuses au monde.

Quelle que soit la matière que vous choisirez pour vos lunettes, le processus de création de chaque lunette sortant des ateliers Bonnet est le même. Il s’effectue en quatre temps : le choix du modèle et de sa matière. La prise de mesures. La fabrication. Et la « mise à visage ». Pour une paire de lunettes sortant des ateliers Bonnet, comptez 900 €.

MAISON BONNET – Passage des deux pavillons – 5 rue des Petits Champs – 75001 Paris
Si la Maison Bonnet est ouverte du mardi au samedi de 11h à 19h, il est néanmoins recommandé de prendre rendez-vous avant de s’y rendre, afin d’y être reçu avec le maximum de confort.

 

Andrée Putman, madone du design

Celle que le Süddeutsche Zeitung place « au-dessus du goût » commence sa carrière par un coup d’éclat : l’entrée de l’art chez Prisunic. Elle persévère avec « Créateurs et Industriels », première vraie rencontre des créateurs et du grand public.

Dans les années 80, elle libère de l’oubli des designers majeurs en rééditant les oeuvres d’Eileen Gray, Robert Mallet Stevens, Mariano Fortuny, Jean-Michel Frank… A New York, elle invente une vision moderne de l’hôtellerie en créant le premier « boutique hotel », Morgans, en 1984. Elle imagine des points de vente pour les plus grands de la mode (dont Karl Lagerfeld, Yves Saint-Laurent, Azzedine Alaïa, Thierry Mugler), des hôtels (le Pershing Hall et le St James à Paris, le Ritz Carlton à Wolfsburg, le Wasserturm à Cologne, le Sheraton à Roissy, l’hôtel du Lac à Tokyo), des restaurants dans le monde entier, et les bureaux de ministres et de capitaines d’industrie. Ses succès encouragent son penchant naturel pour l’éclectisme : du musée de Beaux-Arts à Rouen au CAPC à Bordeaux, du Guggenheim à New York à l’Exposition universelle de Séville, des décors de cinéma pour Peter Greenaway au Concorde d’Air France. Ces dernières années, elle signe une importante collection d’argenterie et de bijoux avec Christofle, un seau à champagne pour Veuve Clicquot et réinterprète le mythique Steamer Bag pour Louis Vuitton. Au chapitre de ses récentes réalisations d’architecture intérieure, on trouve l’époustouflant Blue Spa de l’hôtel Bayerischer Hof à Münich et le porte-étendard de Guerlain sur les Champs-Elysées. A la pointe de l’avant-garde et de la modernité, sa curiosité et son insatiable énergie la conduisent sans cesse vers des projets et des horizons nouveaux : star incontournable du design, elle impose désormais son style unique à Hong Kong, où elle signe le design extérieur et l’architecture intérieure de deux gratte-ciel, dont une résidence hôtelière de trente-et-un étages qui porte son nom : « The Putman ».

André Putman
Nikolas Koenig – Courtesy Morgans Hotel Group
André Putman
Nikolas Koenig – Courtesy Morgans Hotel Group
André Putman
Nikolas Koenig – Courtesy Morgans Hotel Group
André Putman
Nikolas Koenig – Courtesy Morgans Hotel Group
André Putman
Nikolas Koenig – Courtesy Morgans Hotel Group

En 2007, c’est un nouveau et grand chapitre qu’Andrée Putman souhaite écrire en confiant à sa fille Olivia les rênes de son agence de design et d’architecture intérieure, et pérenniser ainsi un savoir-faire, une griffe, un style, une estampille. « Nous nous sommes aperçus que notre nom était devenu, avec le temps et la renommée d’Andrée, un adjectif qualificatif. Un projet était Putman ou n’était pas Putman !», déclare t-elle. Depuis deux ans, Olivia, directrice artistique, travaille donc en transversalité avec toutes les équipes de l’agence. Paysagiste de formation, elle souhaite perpétuer cet esprit touche-à-tout sans cesse revendiqué par Andrée Putman.

Après Paris et Tokyo, Andrée Putman a conçu la nouvelle boutique Anne Fontaine sur Madison Avenue, à New York, inaugurée en juin 2008. Bertrand Delanoë a choisi de confier en janvier 2008 à Andrée Putman la présidence du premier Comité Design Paris qui a pour mission d’engager des réflexions et d’émettre des avis dans les domaines du mobilier urbain, les équipements publics parisiens et les uniformes du personnel. Le 12 juin 2008, Pleyel, la plus ancienne marque française de pianos, a présenté son dernier né : le demi-queue « Voie Lactée », dessiné par Andrée Putman. Le piano a été conçu comme une boîte à musique dont la ligne a été complètement épurée.

Le 10 septembre 2008, 25 ans après son inauguration, l’hôtel Morgans rouvre ses portes en fanfare après une rénovation complète conçue par Andrée Putman qui avait imaginé le premier « boutique hôtel » pour Ian Schrager et Steve Rubell. Au même moment, une grande exposition consacrée à la créatrice était organisée à l’Ambassade de France, sur la 5e Avenue.

En janvier 2009, Andrée Putman reçoit le prix du meilleur designer de l’année au cours de la cérémonie des Globes de cristal organisée en partenariat avec le Ministère de la Culture et de la Communication à l’occasion de laquelle ont voté plus de 4000 journalistes.

En 2009, l’Agence Andrée Putman a présenté une nouvelle chaise pour l’industriel américain EMECO, une collection de lunettes pour Romain Afflelou, une collection de boîtes à la galerie «En attendant les Barbares» ainsi que la scénographie pour les concerts de Christophe à l’ Olympia et au Château de Versailles ainsi que la scénographie de l’exposition Madeleine Vionnet au musée des Arts déco. Au salon Maison et Objets sont présentées les dernières créations du studio pour Laguiole, Toulemonde Bochart, Drucker et Emeco.

Une suédoise au nom italien : Bruzzoni

Bruzzoni

Le tout nouvel objet de design signé Bruzzoni est une vrai réussite. Les commandes ne désemplissent pas, c’est normal, on ne trouve pas d’équivalent aussi soigné sur le marché.

Plébiscité dans Wallpaper Magazine, Design Milk et Dezeen. Bruzzoni Global a été consécutivement élue « Design Brand To Watch » en 2016 et 2017. Enfin une brosse à dents électrique qui allie esthétique, ergonomie et efficacité. Le revêtement en caoutchouc donne une bonne prise en main. Le brossage est assez doux mais très efficace, vos gencives vous en remercient. Les détails en métal cuivré sont du plus bel effet. Un timing intégré marque une pause toutes les 30 secondes. La batterie a une autonomie de 40 minutes à raison de 2 minutes par brossage, soit 20 brossages au total. Soit 10 jours de vacances sans chargeur : merci Bruzzoni !

40 minutes de batterie
Oscilation de 8000 rpm
USB chargeur
12 heures de recharge
Moins de 65db
Indicateur LED
À partir de 148€

Bruzzoni

Bruzzoni

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Noctambule par Flos

C’est au salon Euroluce à Milan que la marque FLOS a présenté ses nouveautés, décryptage de la collection « Noctambule ».

Noctambule : oiseau de nuit ou noceur. Presque invisible le jour, il se consacre à de fascinantes activités pendant la nuit. L’analogie est parfaite.

La nouvelle collection de lampes « Noctambule » se compose de modules en verre soufflé, transparents et donc quasi inexistants pendant la journée. Mais une fois allumés dans l’obscurité ils se transforment en magnifiques lampes éclairées. Les modules en verre cylindriques forment la base de cette collection. Le module simple est une lanterne. Plusieurs modules superposés forment une colonne de lumière, ou un chandelier pour la cage d’escalier. Des éléments supplémentaires comme la coupole en verre ou la tête conique permettent de poursuivre la performance sous forme de lampadaire et de suspension. La technologie LED soigneusement calibrée qui éclaire les lampes noctambule est discrètement intégrée dans les jonctions entre les modules en verre. Presqu’imperceptible, mais prête à s’activer à la tombée de la nuit.

Finitions : aluminium, acier, verre soufflé
Design par Konstantin Grcic

Plus d’information sur le site de FLOS, ici.

FLOS-NOCTAMBULE_Konstantin Grcic (1)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Montres collector

Les montres collector

Une nouvelle boutique de montres ? Pas seulement. Les Montres Collector s’avère être un écrin qui rassemble en son sein une collection de pièces d’exception. Le trésor que vous recherchez depuis toujours se trouve peut-être ici.

Déjà 25 ans d’expertise dans l’univers horloger haut de gamme, le groupe « Les montres », présidé par Jean Lassaussois, propriétaire des boutiques parisiennes éponymes, dévoile un nouveau lieu dédié aux montres de collection de luxe. Située au 34 rue du Four dans le 6ème arrondissement de Paris, la Boutique Les Montres Collector vient d’ouvrir ses portes, au cœur du quartier de Saint-Germain-des-Prés. Ce nouvel espace, à l’élégance toute parisienne, séduit par la diversité des pièces horlogères présentées, toutes sélectionnées avec soin, et toujours signées de marques d’exception : montres vintage, garde-temps d’occasion, modèles horlogers neufs de fin de collection. Mises en lumière dans la boutique, ces pièces se retrouvent sur le site www.lesmontrescollector.fr .

Les montres collector

les-Montres-Collector--vitrine

lesMontresCollector-facade

Montres COLLECTOR

les montres collector

Omega Speedmaster Moonwatch Snoopy
Référence : 3578.51.00
Année 2003
Diamètre : 42mm
Mouvement : mécanique à remontage manuel
Boîte acier sur bracelet acier
Verre : plexi
Prix : 5’700 €
www.lesmontrescollector.fr
Les montres collector
Cartier Tank Américaine Chrono
Référence : W2601156
Année : 1996
Mouvement : quartz
Boîte or jaune sur bracelet croco
Verre : saphir
Prix : 6’500 €
www.lesmontrescollector.fr
rolex oyster perpetual - 2012 - 300dpi (1)
Rolex Oyster perpetual
Diamètre 36 mm
Année: 2012
Mouvement automatique
Boîte acier sur bracelet acier
Etanche : 100 m
Prix: 3’900 €

Enregistrer

Boffi, la cuisine à tout faire

Salinas Boffi

Primo c’est une cuisine que l’on nomme Salinas. Un petit nom dégoté par Patricia Urquiola, la fondatrice du projet. C’est un lieu où la tendance est efficace puisque tout son nécessaire se trouve à portée de main. Les matériaux sont multiples et en grande partie éco-conçus. Sa conception valorise l’espace convivial aux multiples modules, permettant ainsi une utilisation complète de ses atouts.

Le concept de Salinas est dicté de telle sorte à ce que vous puissiez y ranger tout ce dont vous avez besoin. L’idée est aussi de laisser valser votre imaginaire pour créer ce que vous considérez comme la cuisine parfaite. Alors c’est une région sans frontières, vous le savez déjà. L’espace est étudié pour parler de ses états de figure : la table de travail peut devenir mini-bar en un rien de temps ! Facile la vie. La cuisine facile ! Salinas supprime les vieux placards, elle est étudiée pour donner l’ordre dans votre maison. Un air révolutionnaire. L’idée était ici de créer une cuisine technique et surtout un espace vital. Le mobilier est configuré afin d’offrir un maximum de superficie, contenu sur une surface minimale. L’ergonomie est irréprochable.

http://www.boffi.com/ – Boffi Paris : 234, Boulevard Saint Germain 75007 Paris – Tél : 0033 (0) 142 841102

Salinas Boffi Salinas Boffi Salinas Boffi Salinas Boffi Salinas Boffi Salinas Boffi

Enregistrer

Coco Chanel

Coco Chanel

Le luxe, ce n’est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité.

Coco Chanel

Richard Mille Saphir

Richard Mille Saphir

En toute transparence

C’est lors de la seconde édition du salon Watches & Wonders de Hong Kong que Richard Mille présentera en exclusivité, le nouveau Tourbillon RM 56-02 Saphir. La RM 56-02 Saphir est limitée à 10 pièces distribuées dans le monde entier.

Le Tourbillon RM 56-02 Saphir, inspiré de l’architecture du modèle de Rafael Nadal et de son mouvement fixé par câbles. En intégrant cette architecture suspendue dans cet écrin de saphir, Richard Mille parvient à l’expression ultime de la légèreté et de la transparence dans la haute horlogerie.

RM56-02 BACK RGB

Sa transparence résulte de la pureté des cristaux d’oxyde d’aluminium (Al2O3). La dureté de 1’800 Vickers (9 Mohs) écarte pratiquement tout risque de rayure hormis par le diamant. Réalisé à partir de blocs de verre saphir taillés dans la masse, le boîtier de la RM 56-02 a été usiné à Lyss en Suisse par la Maison Stettler, spécialisée dans la fabrication de ce matériau. Elle a assumé la difficile tâche de façonner les parties du mouvement et le boîtier tripartite signé Richard Mille, boîtier unique et ergonomique épousant la forme du poignet. L’observation du processus de fabrication d’un objet aussi inimitable que la montre RM 56-02 met en évidence le défi que constitue sa réalisation, tant du point de vue de l’ingénierie que de la technique : un seul boîtier nécessite 40 jours d’usinage sans interruption suivis de 400 heures indispensables aux finitions des différents ponts du mouvement.

Le boîtier de la RM 56-02, traité antireflet des deux côtés de la lunette et du fond, est étanche jusqu’à 30 mètres grâce à deux joints toriques transparents en nitril et assemblés avec 24 vis spline en titane grade 5. Le bracelet en Aerospace Nano®, matériau développé en exclusivité pour Richard Mille par Biwi SA, offre un toucher soyeux et presque organique qui participe de l’excellence ergonomique de la montre RM 56-02.

Découvrez aussi la Richard Mille RM 51-01 Tigre et Dragon, une véritable œuvre d’art, sur Luxe.net

La RM 56-02 fait l’objet d’une série très limitée de 10 pièces distribuées dans le monde entier.
richardmille.com

Et bonne fête papa !

Seadoo Panerai

La sélection fête des pères, c’est tout bleu, c’est bientôt l’été !

19-02-2014_newbalance_m670sbkmadeintheuk_cobaltblue_d3

Blue Suede shoes. Conçue en 1984, la M670SNR est aujourd’hui fabriquée au Royaume-Uni. La célèbre marque New Balance à réserver aux papas hispters et sportifs…

139,90€ – cornerstreet.fr

BLASTER_SKY_BLUE
Robuste et design, the Blaster est la nouvelle enceinte mobile signée Nixon. Antichoc, waterproof et Bluetooth.

150€ – En exclusivité européenne chez colette et sur colette.fr du 20 au 27 Juillet.

3b3bb4bc1fd3a3a012d059c211adc199

À vos pinceaux pour entrer dans le monde de la customisation ! Sur le site colorware, on peut revisiter toute la High tech, en personnalisant les couleurs de sa playstation, de son casque, de son iPhone,… ou de son Leica. De quoi nous faire encore plus apprécier le précieux instrument.

Leica + retouches couleurs : 1’199€ – colorware.com

spark01

Le Spark par Sea-Doo, pour les papas marins. Ce scooter des mers est une création de BRP. Il régalera tous les mordus d’embruns grâce à une extrême maniabilité. Sa facilité d’entretien et son remorquage simplifié feront d’autant plus apprécier ce bolide marin.

À partir de 5’999€ – Couleurs : Vanilla, Orange Crush, BubbleGum, Pineapple, ou Licorice – sea-doo.fr

brompton-cornflower_blue_open_brooks-2

La crème compacte en matière de vélo pliable, Brompton est la référence. Quinze couleurs de cadre disponibles, quinze vélos différents, tous unis par un style unique et incomparable. Design, 6 vitesses, 11,5 kilogrammes, le Brompton est pliable en seulement 15 secondes. Son format compact en fait le compagnon idéal des citadins et des heureux propriétaires de bateaux et autres coucous.

1’274€ – brompton.com

PANERAI+Radiomir+8+Days+GMT+Oro+Rosso+–+45mm+dial

À papa exceptionnel, montre exceptionnelle ! La nouvelle Radiomir 8 Days GMT Oro Rosso (PAM00538) a été produite en édition limitée à 300 exemplaires, vendus en exclusivité dans les boutiques Panerai du monde entier.

Prix : 25’850€ – panerai.com
0000011171638_img_9811_001

La vie en bleu. Les papas stylés apprécieront ce petit bijou. Par Safilo, design par Marc Newson. Monture en aluminium bleue. Made in Italy. Summer is coming soon daddy. Take a look the sky is sunny !

275€ – colette.fr

20_hbeu50266268_430_21

Attachez vos ceintures ! Voilà une ceinture qui vous donnera du cran et un style élégant. So chic sur un chino blanc !

100€ – hugoboss.com

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bien dans ma Tongue

Tongue

Surprenant modèle, la Tongue est un siège à l’esthétique pure et simple. Si son allure semble très moderne, la chaise Tongue est pourtant née en 1955 des mains du designer danois Arne Jacobsen (1902-1971). Il a également conçu les très célèbres fauteuil « Egg » et chaise « Ant ».

Cette chaise, Arne Jacobsen la voulait très stylisée et cette création est demeurée une de ses grandes merveilles, peut être son œuvre préférée. Le designer était aussi architecte de vocation : il était très apprécié pour son savoir-faire dans le détail et son sens des proportions. La chaise Tongue disparaît dans les années 80 pour revenir dans la lumière après de longues années. C’est à Howe que l’on doit la ré-édition de la Tongue, avec quelques réadaptations afin de solidifier la structure. Howe s’appuie sur une connaissance parfaite des éléments, tout en respectant les exigences en matière de confort et d’esthétique. Ainsi produite sous différents aboutissements la Maison M a défini la chaise Tongue en versions noyer laqué et cuir cognac.

[box]Assise en cuir cognac et pieds en métal noir, 1’216 €
Assise en noyer laqué et pieds chromés, 599 €
Maison M, 27 rue de Bourgogne, Paris 7ème[/box]

[twitter style= »horizontal » float= »left »] [fbshare type= »button »]

tongue-chair-arne-jacobsen-by-howe-1 Maison_M_Tongue_cuir_cognac 1 Maison_M_Tongue Chair_noyer 2 chaises-visiteur-9932-6054241 chaises-visiteur-9932-6054239 chaises-visiteur-9932-6054235 chaises-visiteur-9932-6054231 chaises-visiteur-9932-6054229 chaises-visiteur-9932-6054225

Boom boom

Et le cœur fait BOOM BOOM !

« Boom Boom » c’est le nom d’une nouvelle petite enceinte qui promet de nous mettre les oreilles sans dessus dessous. Conçue par le designer Mathieu Lehanneur, « Boom Boom » est stylée et innovante, et surtout « Boom Boom » parle ! Rencontre avec cette extraterrestre venue sur terre pour nous faire groover.

Mais qu’elle est sympa cette enceinte !

« Boom Boom » a déjà la chance d’avoir une jolie petite dégaine bien balancée. Et sa ligne, c’est à Mathieu Lehanneur – designer de son état – qu’elle le doit : « Je voulais une enceinte portable aussi simple, instinctive et désirable qu’une pomme tout juste tombée de l’arbre. Un objet sonore à saisir » explique l’audacieux créateur. La petite enceinte multi-facette a pris le parti de la facilité et de la mobilité avec une simple connectique casque et un bluetooth. De quoi écouter un son en pure qualité ou passer ses appels depuis n’importe quelle plateforme.

Voila pour ce qui est de son enveloppe. Mais ce qui fait que « Boom Boom » est différente de ses milliers de copines, c’est qu’elle, elle parle ! « Bonjour, on va s’écouter un petit son ? », voilà un peu le genre de phrases que vous décroche la petite enceinte mobile. Alors, vous nous direz que c’est une recette assez simple certes, mais nous, on adore !

[box] « Boom Boom » par Binauric – 3 couleurs : kaki, bordeaux, blanc – Prix : 199 € – binauric.com [/box]

[twitter style= »horizontal » float= »left » lang= »fr »] [fbshare type= »button » float= »left »]

BoomBoom-White-pack_03  BoomBoom_Guitar_2_hires

BoomBoom-White-pack_02

Boom-Boom-Hands-09

Boom-Boom-Hands-06

Lumix GM1

Derrière cette belle finition se cache un petit bijou de technologie.
Un capteur 16mo bien piqué, même à faible luminosité. Des commandes sur l’écran tactile pour la mise au point, l’exposition et le déclenchement sont ergonomiques et intuitifs. Pour jouer l’élégance et prendre des photos stylées, des filtres (comme Instagram) sont intégrés directement au boîtier. En vidéo (Full HD 1080p), le mode Time Lapse permet de faire de longues séquences de plusieurs heures pour être accélérées ensuite (comme un coucher de soleil par exemple). Le Lumix GM1 se contrôle en wifi depuis son smartphone ou sa tablette comme avec une télécommande. Et cerise sur le gâteau ! Un mode en total manuel est disponible pour les photographes avertis. Livré avec un objectif 12-32mm interchangeable et une gamme des 22 objectifs de Panasonic..
L’appareil idéal à avoir toujours avec soi.

[box]Lumix DMC-GM1 en noir et silver, en orange, blanc et noir au prix de 610 € – plus d’infos sur panasonic.fr[/box]

[twitter style= »horizontal » float= »left » lang= »fr »] [fbshare type= »button » float= »left »]

Les maîtres de l’horlogerie

Devenez apprenti horloger le temps d’une journée sans aucun niveau technique minimum requis. Situé à deux pas des Grands Boulevards, dans les salons d’un bel hôtel parisien, « Objectif Horlogerie » vous accueille dans une ambiance studieuse et conviviale. Vos formateurs, passionnés devenus maîtres horlogers, partagent leur savoir-faire lors d’un moment unique et inoubliable.


Cette fabuleuse immersion commence autour d’un petit-déjeuner gourmand, l’occasion de lier connaissance entre collectionneurs et néophytes. Après un rapide topo historique sur l’horlogerie, chacun prend place derrière son propre établi d’horloger. Tous les outils nécessaires pour démonter le précieux mouvement mécanique sont à la disposition de chacun. L’initiation peut débuter… Roues, engrenages, couronnes, aiguilles, barillet, balancier, rouages, ancre, rochet, platine, calibre, pont,… Tout ce qui compose les bases d’un mouvement horloger mécanique n’aura plus de secret pour les (chanceux) initiés. Pour comprendre cette science exacte, rien de tel que de démonter un mécanisme : dévisser, démonter et classer délicatement ces minuscules composants. Un passage de la platine dans des bains de différents solvants donne un nettoyage parfait de la belle mécanique. Les pièces sont alors prêtes à être ré-assemblées. Et à force de concentration et de minutie, l’initié finit enfin par voir battre le coeur du mouvement de la montre, un moment magique, très intense. L’ultime étape de la formation consiste en la lubrification des pièces, avant de passer au test de la machine sur un vibrograf qui donnera un état de sa régularité afin d’optimiser sa précision. La journée s’achève sur une remise de diplôme validant les nouvelles connaissances.

Évidemment la journée est l’occasion de rencontrer des passionnés collectionneurs de montres anciennes qui énumèrent leurs différents trophées de chasse : Rolex GMT de 78, Dayto de 82, Jaeger de 78 ou Zenith de 65… Chaque montre faisant l’objet d’une longue chine chez les spécialistes du genre, dans les salles de ventes ou tout simplement sur le web.

Le plaisir est tel qu’une seule envie se manifeste : recommencer au plus vite !

Stages d’initiation et de perfectionnement à l’horlogerie mécanique : de 260 € à 530 € (déjeuner, support et cours inclus)

Retrouvez « Objectif Horlogerie » sur le salon « Les Montres » du 7 au 9 novembre 2013 au 4, place Saint-Germain-des-Prés, Paris 6. À noter dans vos agendas pour faire le point sur les nouveautés !

Rappel des principales grandes marques horlogères

A. Lange & Söhne Alpina Antoine Preziuso Antoine Martin
Arnold & Son Audemars Piguet Baume & Mercier C3H5N3O9
Bell & Ross Blancpain Bovet Boucheron
Breguet Breitling Bulgari Carl F. Bucherer
Cartier Chaumet Chanel Chopard
Concord Corum Christophe Claret Chronoswiss
Daniel Roth De Bethune De Grisogono DeWitt
Ebel Eterna F.P. Journe Frédérique Constant
Favre-Leuba Gérald Genta Girard Perregaux Glashütte Original
Greubel Forsey Harry Winston H. Moser & Cie Hamilton
Hautlence Hublot Genève IWC Lip
Jaeger-LeCoultre Jaquet Droz Jean Dunand JeanRichard
Kari Voutilainen Laurent Ferrier Genève Longines Maîtres du Temps
Maurice Lacroix MB&F Mermod Frères Milus
Montblanc Nicolas Delaloye Omega Oris
Panerai Ferrari by Panerai Parmigiani Fleurier Patek Philippe
Paul Picot Piaget Perrelet Porsche Design
Rado Richard Mille Roger Dubuis Rolex
Romain Gauthier Rudis Sylva Speake-Marin BRM
Saskia maaike Bouvier TAG Heuer Thomas Prescher Tissot
Tudor Ulysse Nardin Universal Urwerk
Vacheron Constantin Vianney Halter Vulcain Zénith

Les liens indispensables de l’horlogerie
lesrhabilleurs.com
boutiquelesmontres.com
argusdesmontres.com
goodmontres.com
passion-horlogere.com
lacotedesmontres.com
objectifhorlogerie.fr
hautehorlogerie.org

Objectif Horlogerie – Planning de réservation au 06 22 81 91 39

 

Au secours ! J’ai oublié Noël…

Il me reste 1 week-end pour faire mes cadeaux ! Pas de temps à perdre, je vais directement chez Conran dans le 6e pour y trouver une sélection très chic pour toute la famille. Let’s go !
[twitter style= »horizontal » float= »left » lang= »fr »] [fbshare type= »button » float= »left »]


Pour des clichés de toute beauté

Appareil photo Leica X2 Argent – Cet appareil fera de chaque moment quelque chose de spécial en capturant tous ces instants dans des photos de qualité remarquable. Cela est garanti par le détecteur d’images et la performance de l’optique Leica. Le Leica X2, est équipé du fameux 35 mm classique (converti en petit format) idéal pour la photographie de reportage. Que ce soit pour saisir l’instant ou pour faire une composition plus recherchée , il n’a jamais été aussi simple, grâce à son utilisation intuitive, de réaliser des photos si proches de la réalité. Le Leica X2 est l’appareil parfait pour les personnes qui apprécient la photographie dans sa forme la plus pure. Il séduira non seulement pour son design unique mais aussi pour le sentiment formidable de le porter dans ses mains. Le modèle X2 est assemblé manuellement dans l’usine Leica en Allemagne avec des outils de haute qualité et un service de précision et de qualité à chaque étape du processus de fabrication.
Appareil photo Leica x2 – 1’999 €

Du design dans les oreilles
Le casque ZIK de Philippe Starck pour Parrot s’inspire des lignes organiques, sa forme sinueuse est alors idéale et ergonomique. L’idée, explique Starck, était de construire une extension technologique du corps de l’auditeur pour créer une fusion entre biologie et design high-tech. La surface noire mate du casque a un toucher « soft » pour simuler la sensualité de la peau. Le ZIK est conçu avec des détecteurs de mouvement ce qui signifie que votre musique se met en pause dès que vous prenez votre casque en main. Vous pouvez modifier l’acoustique avec l’ingénieuse application Parrot, pour recréer un superbe effet concert. Avec quatre microphones, la technologie du ZIK réduit le bruit jusqu’à 25 dB. Très élégant, le casque ZIK est très facile à utiliser, avec un contrôle simple de votre playlist et du volume, équipé d’un dispositif mains-libres Bluetooth. La musique ne s’arrête jamais même si la batterie est déchargée, le ZIK fonctionne avec le câble jack. Largeur : 150 mm – Hauteur : 198 mm Profondeur : 80 mm – Poids : 325 g
Casque audio Parrot Zik par Philippe Stark – 349 €


Les lunettes des beaux jours
Le client Cutler and Gross a toujours été individuel avec l’envie de porter des lunettes qui lui sont faites sur mesure, avec la distinction qui fait la différence. L’aventure du duo d’opticiens londoniens Cutler & Gross a démarré depuis 1969 dans une petite boutique de Knightsbridge avant de conquérir le monde. Cette marque se fait l’apôtre de créations originales et anticonformistes et a remporté une audience record lors des défilés de la London Fashion Week en 1982. Les montures de chez Cutler and Gross ont toujours été produites dans leur propre usine à Cadore en Italie. La production de ces lunettes suit un processus complexe et requiert des étapes techniques faites manuellement et un polissage fait à la main pour chaque monture tel que pourrait le nécessiter un meuble. Les lunettes Cutler and Gross vous garantissent une finition exceptionnelle.
Lunettes Cutler and Gross modèle encre – 350 €


Bang Bang pour Noël
Conçue par la designer danoise Cecilie Manz, la Beolit 12 jouit de caractéristiques qui reflètent directement son utilisation : pratique, robuste et décontractée. Présentant la dernière technologie audio de Bang & Olufsen et le design de Cecilie Manz, la Beolit est assemblée à la main et se caractérise par ses formes arrondies et douces ainsi que sa grille d’enceinte en aluminium jaune ou gris. Complétée avec le système Apple Airplay, vous pourrez sans aucun câble écouter votre musique depuis votre iPod, iPhone iPad ou ordinateur. Vous pourrez également connecter d’autres appareils avec une mini prise jack de 3,5mm. La batterie rechargeable a une autonomie de lecture jusqu’à 8 heures via un réseau câblé (4 heures via AirPlay). Un câble très pratique est rangé à l’intérieur du boîtier pour permettre de brancher l’appareil à une prise si nécessaire. Avec son système stéréo 2.1 et ses amplificateurs Classe D de 120 watts, la Beolit 12 apporte une nouvelle dimension à votre musique numérique. La poignée en cuir italien signifie que la Beolit est non seulement compacte mais aussi portable.
Existe en bleu, gris foncé et jaune – Haut-parleur portable Beolit Bang & Olufsen – 699 €


C’est tonton qui va être content !
Flasque Hip par Tom Cecil – cette luxueuse flasque est en laiton plaqué finie à la main et a été soudée à partir de feuilles en acier inoxydable. Chaque exemplaire est estampillé et numéroté. Un cadeau unique pour les collectionneurs et les amateurs de spiritueux.
Existe en couleur or ou argent – Flasque Tom Cecil – 450 €


Comment avoir du style (même) avec un casque ?
Casque Belvedere – L’atelier Ruby crée des accessoires luxueux pour les conducteurs de 2 roues qui souhaitent un style discret mais différent. Fonctionnel, beau, confortable, le casque Belvedere est en fibre de carbone et couvre le visage en entier avec une visière pivotante. A la fois rétro et futuriste avec sa forme « robotesque », ce casque est matelassé en cuir Nappa rouge cardinal. Vous pourrez le porter quelque soit la météo.
Casque Atelier Ruby – 855 €


Le classique intemporel ou comment ne pas se tromper
Set de 6 couteaux Forge de Laguiole signé Christian Ghion – La forge de Laguiole est reconnue pour son incomparable qualité ainsi que pour les détails apportés à chaque couteau. Issue d’une longue tradition dans la coutellerie haute gamme, la Forge Lagiole utilise des méthodes traditionnelles combinées à un design créatif pour apporter à vos accessoires de cuisine un véritable style.
Couteaux à steack Forges de Laguiole 6 pièces – 295 €


Préparer les courses de luge
La luge Abyss – Fabriquée par Sirch à partir de bois en frêne courbé, cette luge est une pièce magnifiquement réalisée dans la pure tradition des jeux d’hiver. Depuis près de 30 ans, Sirch a démarré la fabrication de nombreux produits en bois en passant de la fabrication traditionnelle pour atteindre un développement moderne et industriel. Cela comprend des produits tels que des palettes, caisses , équipements de sport mais aussi des meubles et une gamme complète de jouets en bois. Sirch a su mettre en avant un design traditionnel revu et corrigé, et est désormais plébiscité par la presse internationale.
Longueur : 110 cm – Luge Sirch – 240 €


La théière par excellence
La théière dessinée par Mariages Frères a une contenance de 0,9L. Ronde, altière, généreusement cannelée et finement ciselée, cette théière est l’association du verre soufflé à la bouche et de la fonte couleur argent de son couvercle. Elle laisse dans son sillage une lumière gracieuse et des volutes de thés à partager. La passion de Mariage Frères pour le thé a toujours été régie par un sens de l’esthétique de raffinement et d’une quête de perfection.
Théière numérotée – fabrication française – Théière en verre Mariage Frères – 195 €


Pure produit d’Ecosse
Whisky Balblair 2002, fabriqué par la distillerie Balblair à l’extrême nord des Highlands , signifiant « champ de bataille » en gaélique faisant écho aux nombreuses incursions des vikings dans la région. Selon des études scientifiques, l’air que l’on respire à cet endroit serait le plus pur d’Ecosse.

Voici les caractéristiques de ce whisky à 46%, non tourbé. Style : frais et complexe / Nez : zestes d’agrumes. Noisettes et amandes laiteuses, pointe de chocolat au lait / Bouche : ample. Notes de réglisse. Subtile amertume du café. Finale : longue. Ode à l’orge maltée. Fruits acidulés. Fabriqué en Ecosse / Highlands.

Contenance : 70 cl – Whisky année 2002 Balblair – 57 €
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération –

[twitter style= »horizontal » float= »left » lang= »fr »] [fbshare type= »button » float= »left »]

Enregistrer

Morrison Hotel Gallery

La Galerie doit son nom à l’album des Doors sorti en 1970. Une belle référence au rock pour cette galerie qui distribue au compte-goutte les plus beaux clichés des plus grandes stars du genre. Situé au cœur du quartier de Soho dans Manhattan, ce lieu mérite un détour. On peut commander les tirages en ligne à partir de 1’500 $ pour une édition en 50 exemplaires au format 28×35 cm.

Morrison Hotel Gallery – 124 Prince Street – New York, NY 10012, United States – (212) 941-8770 – morrisonhotelgallery.com

Jimi Hendrix – © Baron Wolman, 1968
The Beatles – © Rowland Scherman, 1964
Kurt Cobain – © Jesse Frohman en 1993
Bruce Springsteen – © Lynn Goldsmith en 1978
Pochette de l’album « Morrison Hotel » des Doors
La vitrine de Morrison Hotel Gallery
Led Zeppelin – © Neal Preston en 1975


[twitter style= »horizontal » float= »left » lang= »fr »] [fbshare type= »button » float= »left »]

J.Crew, la mode a trouvé son homme

À New York, le style, la mode, l’apparence sont très importants. Le quartier de Soho se distingue par ses multiples boutiques de luxe, ses galeries et autres concept stores. En vous baladant sur Broadway, faites un détour par la boutique J.Crew, une petite pépite de la mode. Cette marque fondée en 1983, réussit l’exploit d’offrir un rapport qualité prix exceptionnel. Comment décrire les collections ? Un style dépourvu de fioritures, à l’allure chic et aux finitions parfaites. Si l’extravagance n’est pas de mise chez l’Américain, adepte du less-is-more, le style y est pourtant pointu.

J.Crew – 484 Broadway – New York, NY 10013, United States – (212) 343-1227 – Site officiel

[twitter style= »horizontal » float= »left » lang= »fr »] [fbshare type= »button » float= »left »]

Belle découverte à la Maison Blanche

La photographie investit la Maison Blanche au 15 Avenue Montaigne, Paris 8.  Sébastien Alvarez présente ses photographies entre le 2 et le 27 avril. Autodidacte, il parcourt le monde en quête d’instants, de personnes, de lumières, qu’il capture. Entre Bali, Los Angeles, Las Vegas, Paris, Hong Kong, Miami et New York, Sébastien Alvarez nous révèle ses pérégrinations.

« J’ai découvert l’univers de la photographie au cours d’un voyage à Hong Kong en mai 2008. Depuis cette rencontre captivante, mon parcours artistique s’est orienté principalement vers une démarche photographique que je qualifierais de  vagabondage intimiste. Tout peut devenir sujet de cliché en fonction des circonstances : l’humeur du moment, un personnage hors du commun, un lieu public ou une architecture de caractère. Je tente alors de capter, d’immortaliser le meilleur de ces instants furtifs et surtout de les partager. Vous pourrez découvrir sur mon site www.galerie11.net des clichés provenant des villes les plus emblématiques telles que Hong Kong, Las Vegas, Los Angeles, Miami, Key west, New-York, Paris, San Francisco mais également Kediri, Seminyak, Tanjung Benoa à Bali. » Sébastien Alvarez.

À découvrir de toute urgence car l’expo se termine bientôt. Réservez un dîner à La Maison Blanche et profitez de la vue exceptionnelle sur Paris et sur le monde !

Du 2 au 27 Avril 2012 à La Maison Blanche au 15 Avenue Montaigne, Paris 8

Le Palais de Tokyo réouvre ses portes

À partir d’avril à Paris, le Palais de Tokyo, dont les espaces ont été rénovés et agrandis, rouvre ses portes au public. Sous l’impulsion de son nouveau président Jean de Loisy, il devient une destination incontournable sur la scène de l’art contemporain international.

Après dix mois de travaux de rénovation par les architectes Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, qui avaient conçu la première réhabilitation de l’édifice à la fin des années 1990, le Palais de Tokyo fait peau neuve et investit désormais l’intégralité du bâtiment, soit 22’000 m2 qui en font le centre d’art contemporain le plus vaste d’Europe. Le visiteur aura ainsi accès à d’immenses salles d’exposition distribuées sur quatre niveaux très diversement typés, dont les architectes ont préservé la diversité pour permettre aux artistes de se confronter à des espaces complexes et variés. De la galerie haute, envahie de lumière aux espaces plus sombres et intimes de la galerie basse, et des quatre salles de cinéma en cours de restauration, en passant par ces larges respirations que dispense le plateau en courbe du parvis bas, ce « nouveau » Palais de Tokyo convie avant tout à une étonnante promenade architecturale, une glissade minérale et lumineuse le long de la colline, depuis l’avenue du Président Wilson jusqu’à la Seine en contrebas. Lacaton et Vassal ont envisagé le bâtiment comme un paysage, dont ils se sont employés à restaurer l’ancienne diffusion lumineuse, à réinventer les modes de circulation verticale et à rendre le plus souple possible l’usage.

Parallèlement sont inaugurés les nouveaux Modules – Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, un ensemble d’expositions présentant les œuvres de cinq découvertes, cinq artistes peu connus qui font à cette occasion leur première intervention personnelle dans une grande institution française. C’est là l’évolution renforcée des Modules, vivier observé par l’ensemble de la profession artistique et qui appartient à l’histoire du Palais de Tokyo. Elle permet dans cette nouvelle version encore plus ambitieuse de montrer plus de vingt-cinq artistes émergents par an, la plupart liés à la scène française. Les premiers présentés sont Cécile Beau, Sarah Fauguet & David Cousinard, Zdenek Kosek, Benoît Pype et Maxime Rossi.

Une semaine plus tard, le 20 avril, le Palais de Tokyo inaugure la Triennale d’art contemporain, intitulée « Intense proximité » et dont le commissariat a été confié à Okwui Enwezor.
La programmation du Palais de Tokyo se poursuit en septembre pour une saison placée sous le signe des « Détours de l’imaginaire », titre de la première exposition thématique, conçue par Julien Fronsacq, curator au Palais de Tokyo. Simultanément ont lieu un nouveau cycle de modules ainsi que trois expositions monographiques, dont une consacrée à un artiste français, une figure importante de l’art international, le Lion d’or de la Biennale de Venise en 1997 qui a été absent des institutions nationales depuis plus de dix ans, Fabrice Hyber.

[box]DU 12 avril AU 31 décembre 2012
Palais de Tokyo – 13, avenue du Président Wilson à Paris
[/box]

[twitter style= »horizontal » float= »left » lang= »fr »] [fbshare type= »button » float= »left »] [google_plusone size= »standard » language= »French »]