Red Bull Air Race, Nicolas Ivanoff a la gagne

Nicolas Ivanoff (FRA) and Matthias Dolderer (GER)

TheMust a eu la chance de rencontrer « The Quick Corsican », un français pas comme les autres, non pas parce qu’il est Corse – non, mais parce que Nicolas Ivanoff est un champion de haute voltige. Il se prépare sur l’aérodrome de Gap-Tallard (Hautes-Alpes) en vue des prochaines courses du championnat international du Red Bull Air Race.

Nicolas Ivanoff
Nicolas Ivanoff – © Joerg Mitter

Champion du monde en 2000 avec l’équipe de France de voltige, Nicolas Ivanoff signe la cinquième victoire de sa carrière en ouverture de la Red Bull Air Race de course aérienne à Abu Dhabi. De quoi assurer son mental pour la saison dans cette discipline considérée comme la Formule 1 du ciel.

Edge 540 Tom Fitzgerarld RedBull Air Race Nicolas Ivanoff
Le Edge 540 entre les mains de Tom Fitzgerarld son mécano dans les locaux d’Icarius Aérotechnics, une société spécialisée dans l’aéronautique à l’aérodrome de Gap Tallard dans les Hautes Alpes. © TheMust.fr

Entre deux manches de la Red Bull Air Race, le français peaufine les derniers réglages de son Edge 540 en lien étroit avec les entreprises spécialisées dans le domaine aéronautique, Icarius Aérotechnics et Béringer, situées sur le site de l’aérodrome de Gap Tallard dans les Hautes-Alpes. L’avion est entièrement révisé et contrôlé, le team Hamilton ne laisse aucune place au hasard.

« J’ai tissé des liens étroits depuis quelques années avec Tallard et les hommes et femmes de ces entreprises. C’est rare de pouvoir trouver sur un même site, un pôle d’activités aéronautiques aussi complet et performant. C’est avec un réel plaisir que je viens ici tester le matériel et apporter les améliorations nécessaires à l’avion en vue des compétitions à venir » dit-il dans Le Dauphiné.

DSC_2669 1
Le Edge 540 dans les locaux de Icarius Aerotechnics avec vue sur le massif des Écrins – © TheMust.fr
Technician Jim Reed of the United States works on the plane of Nicolas Ivanoff of France during the third stage of the Red Bull Air Race World Championship in Rovinj, Croatia on May 31, 2015. // Balazs Gardi/Red Bull Content Pool // P-20150601-28668 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //
© Balazs Gardi
Les pilotes Kirby Chambliss, Nicolas Ivanoff et Matthias Dolderer survolent une des régions les plus illustres et majestueuses de l’Ouest américain : Monument Valley. © Joerg Mitter
Les pilotes Nicolas Ivanoff, Kirby Chambliss et Matthias Dolderer survolent une des régions les plus sensationnelles de l’ouest américain : Monument Valley. © Joerg Mitter
Nicolas Ivanoff of France flies over the Monument Valley Navajo Tribal Park in Utah, United States on September 29, 2015. // Armin Walcher / Red Bull Content Pool // P-20150930-00046 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //
Nicolas Ivanoff au dessus de Monument Valley dans l’Utah © Armin Walcher
Nicolas Ivanoff of France performs during the qualifying for the seventh stage of the Red Bull Air Race World Championship at the Las Vegas Motor Speedway in Las Vegas, Nevada, United States on October 11, 2014. // Balazs Gardi/Red Bull Content Pool // P-20141012-00105 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //
Nicolas Ivanoff – © Balazs Gardi
Nicolas Ivanoff of France performs during qualifying day of the eighth stage of the Red Bull Air Race World Championship at the Las Vegas Motor Speedway in Las Vegas, Nevada, United States on October 17, 2015. // Joerg Mitter / Red Bull Content Pool // P-20151018-00149 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //
Nicolas Ivanoff, passage entre deux colonnes d’air © Joerg Mitter
Nicolas Ivanoff of France prepares for his flight during finals of the seventh stage of the Red Bull Air Race World Championship at the Texas Motor Speedway in Fort Worth, Texas, United States on September 27, 2015. // Balazs Gardi/Red Bull Content Pool // P-20150928-00022 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //
Nicolas Ivanoff prépare sa course © Balazs Gardi

En plus de courir pour le drapeau tricolore, le champion est humble et d’une gentillesse qui font de lui un personnage très attachant, nous lui souhaitons une excellente saison !

Red Bull Air Race

La Red Bull Air Race, championnat du monde officiel de la FAI (Fédération Aéronautique Internationale), oppose les meilleurs pilotes du monde sur des slaloms à une vitesse de 370 km/h et à basse altitude entre des pylônes remplis d’air de 25 m de haut, et ce sous la contrainte de forces pouvant atteindre jusqu’à 10G.

P-20151215-00256 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //

Kirby Chambliss of the United States leads Nicolas Ivanoff of France and Matthias Dolderer of Germany over the Monument Valley Navajo Tribal Park in Utah, United States on September 29, 2015. The pilots are ferrying their race planes to the season final of the Red Bull Air Race World Championship held in Las Veags on October 18. // Armin Walcher / Red Bull Content Pool // P-20150930-00065 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //
© Armin Walcher
Nicolas Ivanoff of France performs during the training for the third stage of the Red Bull Air Race World Championship in Putrajaya, Malaysia on May 16, 2014. // Predrag Vuckovic/Red Bull Content Pool // P-20140516-00015 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //
Nicolas Ivanoff à Putrajaya en Malaysie © Predrag Vuckovic

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La nuit du Mont Saint-Michel

Mont Saint Michel de nuit marche randonnée trek

Ah !, le Mont Saint Michel, merveille classée au patrimoine de l’Unesco, comptant armi les plus hauts lieux touristiques en France, trônant fièrement en première position une fois ôtés les sites de la région parisienne. Une fierté nationale que près de 3 millions de touristes du monde entier viennent prendre d’assaut tout au long de l’année. Et c’est bien là le problème. Si le lieu a su conserver son charme et caractère unique, le flot incessant et massif de touristes nuit à l’expérience. Et s’il existait une autre façon d’aborder le Mont, plus rock’n’roll et totalement privilégiée ?  The Must vous dévoile une façon unique et totalement géniale de découvrir ce gros rocher qui plus est, seul au monde. Après Barcelone sans touristes, voici le Mont Saint Michel de nuit…

Il est 1h45 du matin à Beauvoir, commune située face au Mont Saint Michel. Rendez-vous pris avec Pierre-Gilles, guide passeur, nous sommes équipés chaudement : « Il vaut mieux prévoir d’être trop équipé que pas assez, le vent est fort cette nuit », confirme Pierre-Gilles. Effectivement, on observe cette nuit-la 50 km de vent en moyenne avec des rafales.

Mont Saint Michel de nuit marche randonnée trek

Après une courte marche éclairée à la frontale, nous accédons au point de départ de la traversée : Roche Torin. Il est 2h et nous partons pour une randonnée de 5 heures, à travers la baie. Le groupe est composé de 10 randonneurs. Pierre-Gilles donne les consignes : « Je donne le rythme, vous restez toujours derrière mois » Et de préciser : « Les pompiers sont prévenus, en cas de problème, ils sauront nous localiser pour nous porter assistance ». Nous voilà bien rassurés.

Pierre-Gilles fait ce métier depuis 2010 : « J’ai été formé par un guide passeur. Il m’a fallu une année de randonnées avec lui pour percevoir toutes les subtilités et risques associés à ce métier ». Si les randonnées diurnes existent depuis une dizaine d’années autour du Mont, les nocturnes n’existent que depuis peu.

Pendant cette traversée de l’ombre vers la lumière, l’ambiance est presque irréelle. Il fait totalement noir et sans la vue, les autres sens sont décuplés. Personne n’éprouve le besoin de parler, ce qui ajoute un peu plus encore de mystique à l’expérience. La marche n’est pas toujours aisée. Pieds nus, il faut successivement évoluer sur le sable, l’argile et les sables mouvants. Enfin, le parcours se compose au minimum de quatre passages en cours d’eau. Avant chaque passage, le guide nous abandonne quelques minutes afin de définir le passage le plus adapté.

Un peu moins de 13km plus tard et après avoir contourné Tombelaine, la petite sœur du Mont Saint Michel (située à 3km), nous parvenons enfin à destination. Heureux et délivrés. Le jour se lève et la beauté du Mont se révèle.

Mont Saint Michel de nuit marche randonnée trek

Mont Saint Michel de nuit marche randonnée trek

Après avoir pris le temps de l’observer de la mer, nous gagnons les rues désertes du Mont Saint Michel avec une certitude, celle d’être de grands privilégiés.

Mont Saint Michel de nuit marche randonnée trek

Mont Saint Michel de nuit marche randonnée trek

Cette expérience est disponible en fonction des marées.
Informations et réservation via le site internet de Pierre-Gilles : https://www.guide-passeur-saint-michel.com/
Excursion à partir de 30 euros/personne.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Soufflerie On’Air

Soufflerie - Julien Briquez

TheMust a testé un tout nouveau concept unique en Europe. Une soufflerie ou « simulateur » de chute libre dans un tube en verre avec vue sur les Alpes, oui Monsieur ! Construit sur le spot le plus prisé du parachutisme français, On’Air est accessible depuis l’aérodrome de Gap-Tallard, dans les Hautes-Alpes, où le soleil rayonne 300 jours par an.

Ambiance
On enfile une combinaison de pro avec des lunettes, un casque et c’est parti pour le briefing avec Julien Briquez, champion de FreeFly. Quelques minutes pour instruire les règles de sécurité, les techniques à mettre en place et la philosophie avant de prendre son envol. C’est Patrick Bergouignan, véritable star du parachutisme international, qui dose méticuleusement la puissance de la soufflerie jusqu’à 300 km/h max. Une fois en l’air, Julien vous récupère et stabilise dans la tempête, ça y est, vous volez… L’expérience est sans comparaison, extrêmement émouvante et malgré les apparences, assez douce. S’en suit un break de cinq minutes avant d’entamer la deuxième session d’une minute (un saut en parachute intègre maximum 50 secondes de chute libre). La progression est déjà là.

L’équipe est vraiment exceptionnellement agréable. Ils vous transmettent leur passion avec un ÉNORME sourire et un « give me five » (on n’entend rien avec les boules Quies). L’expérience se termine autour d’un petit remontant confortablement installés dans de grands canapés club. Et qu’une envie. Recommencer.

Votre session découverte coûte 59€, soit quatre fois moins cher qu’un saut en parachute. Les enfants sont les bienvenus à partir de 5 ans (49€). Cette expérience plaira aussi bien aux novices, qu’aux passionnés désireux de peaufiner leurs figures Freefly. On peut s’y essayer en solo, encadré par un instructeur, ou bien en groupe pour les plus avertis (jusqu’à 4 personnes). Et cocorico, c’est un concept 100% français !

On’Air c’est la sortie parfaite entre potes – enterrement de vie de garçon ou de jeune fille (à réserver aux amateurs de sensations fortes tout de même). C’est aussi le cadeau parfait pour la fête des pères, Noël ou un anniversaire. Et puis, ce n’est pas comme si la soufflerie siégeait dans l’un des plus beaux départements de France, les Hautes-Alpes… A proximité immédiate, les activités ne manquent pas : sports d’eaux vives, trekking, cyclisme, escalade,… Et des paysages à couper le « souffle » (soufflerie – Ah ah ah !!!).

Soufflerie On'Air - Tallard Gap
Le tube en verre appelé « veine » et le poste de pilotage sur la gauche – © TheMust.fr
Soufflerie On'Air - Tallard Gap
Baptême accompagné par le chef instructeur Julien Briquez vice-champion du monde de FreeFly © On’Air
Soufflerie On'Air - Tallard Gap
Entraînement au Freefly – © TheMust.fr
Soufflerie On'Air - Tallard Gap
Entraînement au Freefly – © TheMust.fr

On’Air – Soufflerie

Caractéristiques techniques

Chambre de vol totalement vitrée Hauteur 8 m – Diamètre 4,5 m
Puissance du vent de 0 à 300 km/h

Seul simulateur de chute libre norme ISO 50001
Dès 5 ans, sans limite d’âge
Contrat électricité verte avec EDF
Garantit une optimisation des économies d’énergie

Réservation sur www.onairsoufflerie.com

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ducati Monster 821

Ducati

Lâchez le Monster !

TheMust a testé pour vous la nouvelle Ducati Monster 821 mid-size, dont la sortie en France est prévue en juillet. Direction Bologne en Italie, au siège de la prestigieuse marque de motos italiennes. Briefing pilotage rapide et nous voilà partis pour un ride de 2h sur les petites routes sinueuses de l’arrière pays…

En ville, le Monstre se faufile aisément dans la circulation. La position de conduite est agréable et la moto très maniable. L’embrayage et le passage des rapports sont propres. Vivement la campagne… Première belle ligne droite où l’on monte la 5eme puis freinage, l’ABS est bien là, il nous rappelle à l’ordre. Les courbes s’enchaînent, gauche, droite, la tenue de route est irréprochable. Les 112ch sont perchés à 9’250 tours mais déjà, le couple du bicylindre en L Testastretta se fait bien sentir à 4’000, ce qui donne une répartition de la puissance très équilibrée.

DSC_2001_openWith

Design brut et animal

D’un point de vue esthétique, le design est une réussite. Les lignes évoquent toujours une forme de scarabée trapu bien collé à la route. Seuls trois éléments habillent l’insecte : le capot de selle, le réservoir et le garde boue avant. La suite est très brute de technique : cadre semi-treillis, moteur suspendu, transmission et optique avec certains détails comme le double échappement bien design et les rétros en guise d’antenne – d’insecte… Vous me suivez toujours ? Le double pot d’échappement est assez visuel et envoie un son bien « low », comme ils disent.

On aime ce design intemporel et on reconnaît bien les premières versions du Monster sorties en 1993.

Performance et sécurité

En moto, la polyvalence existe mais elle est souvent synonyme de manque de personnalité. La nouvelle Ducati Monster 821 dispose de trois traits de caractère : urban, touring et sport. Vous l’aurez compris, ces modes permettent d’adapter la puissance et les niveaux de sécurité à la conduite. Urban pour les trajets boulot, limité à 75ch avec un niveau d’ABS et de DTC au maximum. Sport : les 112ch ne demandent qu’à faire cabrer la bête. Et enfin le mode touring pour les plus longues distances en toute sécurité. Ces différents niveaux de conduite permettent une bonne variation de pilotage et offrent une belle polyvalence à cette Monster qui après deux heures de balade, savent séduire leur conducteur. La position de conduite est agréable, à la cool comme à l’attaque. La selle est assez large et confortable, 3 hauteurs sont disponibles.

La bonne surprise sur cette nouvelle version, c’est clairement la facilité et la polyvalence.

4-041_MONSTER_821

DSC_19802-04 Monster 821

DSC_2006

Equipement

La modernité a du bon, le cadran tout digital donne la température extérieure ainsi que celle du moteur, la vitesse moyenne, une jauge à essence, etc,… Mais rien ne vaut selon nous les comptes tours analogiques : quoi de plus agréable que cette petite aiguille qui grimpe ? La nouveauté est un refroidissement liquide qui alourdit la machine, le nombre de cv compense largement ces quelques kilos et le confort apporté par celui-ci est indispensable.

Dark

Ducati Center

Lors de nos passages dans les locaux de la firme italienne, on sent transpirer un sentiment de grande « famiglia » où le sang rouge Ducati coule dans les veines de chaque employé de la marque. Une grande harmonie belle à observer.

DSC_2008

Moteur : Testastretta 11°, bicylindre en L, distribution desmodromique, 4 soupapes par cylindre, refroidissement liquide
Poids : 179,5kg
Hauteur de selle : Réglable 785 – 810 mm
Cylindrée : 821cc
Puissance : 82,4 kw – (112cv) @ 9250trs/min en version libre
Couple : 89,4Nm @7750trs/min en version libre

DSC_2004_openWith

La marque Ducat a été rachetée en 2012 par un groupe allemand, on se demande bien lequel ?
À partir de 10 260 € – ducati.fr
Enregistrer

Mercedes AMG, accrochez-vous bien !

Mercedes AMG

TheMust a testé pour vous la marque de tous les superlatifs, Mercedes AMG. Les flèches d’argent préparées par AMG n’ont qu’une chose à dire : envoyez les watts !

À l’origine de la marque AMG, deux geeks des ateliers compétition de Mercedes développent cette entité en 1967. Après plusieurs succès en course, AMG est devenu omniprésent en sport automobile : Formule 1, DTM, FIA GT3. Plus de 15 modèles du catalogue AMG dépassent les 500ch… Et ça Monsieur, c’est énorme. Le client AMG vient souvent rencontrer le maître d’œuvre qui a assemblé et signé son moteur dans les ateliers de Grossaspach en Allemagne.
La gamme est composée principalement de fabuleux V8, dont le plus sauvage est le SLS aux fameuses portes papillons, descendant directe de la légendaire 300 sl. Elle ne se conduit pas, elle se pilote. Lors de l’essai, un instructeur AMG vous indique comment tirer le meilleur parti de la voiture : les bons freinages, la parfaite trajectoire et les gaz en progressif jusqu’à mettre le pied dedans et atteindre plus de 220 km en quelques centaines de mètres avant de retoucher le mordant des freins composites. Du pur bonheur !

D’un point de vue technique, tout est là pour se concentrer sur la course. La boîte double embrayage placée à l’arrière envoie un véritable coup de pied au cul à chaque passage de rapport. Il est impossible de se montrer plus véloce que la transmission automatique et c’est ça de moins à gérer pour envoyer les 571 chevaux aux seules roues arrières. 3,8 secondes pour avaler les 100 premiers mètres, pour 1’695 kg de testostérone. Des sensations qui rappellent celles d’une moto.

Le confort est excellent et ultra poussé : quand vous êtes en courbe, votre siège baquet gainé de cuir se déforme et vient soutenir votre côté extérieur au virage, gardant ainsi un maintient parfait du corps vs voiture. Design unique et indémodable, la SLS tire sa révérence pour laisser place à la SLS GT, 591ch et le 100 m en 3,7 sec et bientôt, la sortie du nouveau coupé GT.

Quelques données techniques de la bête :
Modèle essayé : Mercedes-Benz SLS AMG
Tarif : 199’000 euros
Moteur : essence, 8 cylindres en V, atmosphérique, 6 208 cm3, 32 soupapes
Puissance : 571 chevaux/420 kW à 6 800 tours/minute
Couple : 650 Nm à 4 750 tours/minute
Transmission : aux roues arrière, boîte à double embrayage à 7 rapports
L/l/h (mm) : 4’638/1’939/1’262 Poids à vide : 1’695 kg
Capacité du coffre : 176L
Vitesse maximale : 317 km/h
Consommations urbain / extra-urbain / mixte (l. / 100 km) : 19,9 / 9,3 / 13,2
Emissions de CO2 : 308 g/km

Mercedes 300 sl
Mercedes 300 sl
themust-mercedes-sl_03
Mercedes 300 sl VS Mercedes SLS

sls_amg_back3

mercedes-sls-amg-production-line2

Mercedes_SLS_AMG_015

2013_MB-A45-AMG_14_DxO

La Classe A 45 AMG en version 4 Matic est clouée au sol, test à l’appui, pied au planché sur route mouillée en courbe : la voiture ne glisse pas, elle s’adapte, c’est assez bluffant et surtout très sécurisant.

IMG_5825_DxO

Le Classe G, design et style caractérisé, presque inchangés depuis 1979. On adore ce modèle un brin ostentatoire ! Et parce que Mercedes sait aussi déconner parfois, et oui, ils ont lancé un Classe G en 6×6… la vidéo :

Enregistrer

Photographes de montagne

À la rencontre de trois amoureux de l’image en altitude, Pascal Tournaire, René Robert et Monica Dalmasso, photographes de montagne, évoquent leur métier hors du commun, entre passion, performance sportive et précision extrême.

Le Ken Club s’emballe pour Goyard !

Une malle unique, créée spécialement pour les 25 ans du Ken Club, qui permettrait d’emporter partout avec soi sa salle de sport et ses appareils préférés. Voici l’idée des propriétaires du Ken Club et de la maison Goyard après leur rencontre, par l’intermédiaire de l’architecte du Ken, Cyril Durand-Béhar. La malle est née, dans toute sa perfection fonctionnelle et son extrême raffinement, unissant les savoir faire de l’un et de l’autre. Ce qui a rendu possible sa réalisation : la culture de l’exception du Ken Club et de Goyard, leur goût, commun et exclusif, de la personnalisation. Chez celui-ci, on peut commander une valise ou une malle à la mesure exacte de ses besoins ou passions; on peut aussi faire apposer son chiffre ou ses armes, à la main, bien sûr, sur n’importe quel sac, bagage ou accessoire. Chez celui-là, le programme est cousu main et le coach adapté à la nature du projet et du caractère de chacun. Goyard, comme le Ken, est un club, et fonctionne sur l’esprit de connivence et d’excellence, et l’amoureuse fidélité de ses initiés. L’une et l’autre maison respectent leurs fondations d’origine. Goyard est l’un des plus anciens malletiers (1853) ; on y perpétue les méthodes de fabrication – ô combien soignées d’autrefois – mais désormais, la légendaire toile à chevrons se pigmente de rouge, de bleu, de jaune, de vert, et met une vibration de couleur dans les collections. Arthur et Frank-Elie Benzaquen, eux, ne toucheraient pour rien au monde à l’esprit « bulle » du Ken, où chaque membre se sent merveilleusement accueilli, écouté et protégé. Un sens du service poussé jusqu’à l’ultime qu’exprime mieux que tout autre cette malle, alliance du sport et du luxe.

– Banc de step
– Gants de boxe
– PAO
– TRX
– Serviettes Ken
– Ordinateur
– Enceintes
– Tapis de gym
– Medecine ball
– Corde à sauter
– Tapis de yoga + 2 briques
– Rack à haltères avec différents poids
– 2 lestes (chevilles et poignées)
– Elastiques (paire de 2 élastiques de différentes tailles et résistances)
– Compartiment chaussure
– Compartiment bouteille

233, rue Saint Honoré – Paris 75001
Prix sur demande