Morrison Hotel Gallery

La Galerie doit son nom à l’album des Doors sorti en 1970. Une belle référence au rock pour cette galerie qui distribue au compte-goutte les plus beaux clichés des plus grandes stars du genre. Situé au cœur du quartier de Soho dans Manhattan, ce lieu mérite un détour. On peut commander les tirages en ligne à partir de 1’500 $ pour une édition en 50 exemplaires au format 28×35 cm.

Morrison Hotel Gallery – 124 Prince Street – New York, NY 10012, United States – (212) 941-8770 – morrisonhotelgallery.com

Jimi Hendrix – © Baron Wolman, 1968
The Beatles – © Rowland Scherman, 1964
Kurt Cobain – © Jesse Frohman en 1993
Bruce Springsteen – © Lynn Goldsmith en 1978
Pochette de l’album « Morrison Hotel » des Doors
La vitrine de Morrison Hotel Gallery
Led Zeppelin – © Neal Preston en 1975


[twitter style= »horizontal » float= »left » lang= »fr »] [fbshare type= »button » float= »left »]

Belle découverte à la Maison Blanche

La photographie investit la Maison Blanche au 15 Avenue Montaigne, Paris 8.  Sébastien Alvarez présente ses photographies entre le 2 et le 27 avril. Autodidacte, il parcourt le monde en quête d’instants, de personnes, de lumières, qu’il capture. Entre Bali, Los Angeles, Las Vegas, Paris, Hong Kong, Miami et New York, Sébastien Alvarez nous révèle ses pérégrinations.

« J’ai découvert l’univers de la photographie au cours d’un voyage à Hong Kong en mai 2008. Depuis cette rencontre captivante, mon parcours artistique s’est orienté principalement vers une démarche photographique que je qualifierais de  vagabondage intimiste. Tout peut devenir sujet de cliché en fonction des circonstances : l’humeur du moment, un personnage hors du commun, un lieu public ou une architecture de caractère. Je tente alors de capter, d’immortaliser le meilleur de ces instants furtifs et surtout de les partager. Vous pourrez découvrir sur mon site www.galerie11.net des clichés provenant des villes les plus emblématiques telles que Hong Kong, Las Vegas, Los Angeles, Miami, Key west, New-York, Paris, San Francisco mais également Kediri, Seminyak, Tanjung Benoa à Bali. » Sébastien Alvarez.

À découvrir de toute urgence car l’expo se termine bientôt. Réservez un dîner à La Maison Blanche et profitez de la vue exceptionnelle sur Paris et sur le monde !

Du 2 au 27 Avril 2012 à La Maison Blanche au 15 Avenue Montaigne, Paris 8

Helmut Newton au Grand Palais

Helmut Newton

Depuis la mort d’ Helmut Newton (1920-2004), aucune rétrospective du photographe n’a eu lieu en France, pays où il a cependant créé une partie majeure de son œuvre, notamment en travaillant pour l’édition française du magazine Vogue.

Sulfureux, parfois choquant, l’œuvre de Newton a cherché à restituer la beauté, l’érotisme, l’humour, parfois la violence que sa sensibilité lui permettait de relever dans les rapports sociaux des mondes qu’il fréquentait : la mode, le luxe, l’argent, le pouvoir.

Autoportrait avec June et modèles, Paris, 1981
Stern, Los Angeles, 1980

Bergstrom, au-dessus de Paris, Paris, 1976
Sie Kommen (elles arrivent), Vogue France, Paris, 1981

Yves Saint Laurent, Vogue France, Rue Aubriot, Paris, 1975

L’article du livre SUMO ici 

Helmut Newton

Grand Palais de Paris, Paris 08
11 €
– Tous les jours de 10h à 22h, sauf le mardi – Fermé le 1er mai
Du 24 mars au 17 juin 2012

Photographes de montagne

À la rencontre de trois amoureux de l’image en altitude, Pascal Tournaire, René Robert et Monica Dalmasso, photographes de montagne, évoquent leur métier hors du commun, entre passion, performance sportive et précision extrême.

Des nouvelles de Steve McQueen

En 1963, la célèbre revue américaine, Life Magazine, envoie son photographe John Dominis suivre Steve McQueen, chez lui, à Palm Springs.
Depuis la fin des années 50, il est l’un des acteurs les plus populaires aux Etats-Unis, et s’apprête à 33 ans, à connaître un de ses plus grands succès avec la sortie du film « La Grande Évasion ». Lors de ces trois semaines en sa compagnie, John Dominis réalisera parmi les plus belles images de la star. On y découvre l’intimité du “king of cool“, sa vie de famille, sa villa, ainsi que son engouement pour la vitesse, les belles voitures et les courses de moto. Passion partagée avec John Dominis, ce qui explique sans doute la complicité entre les deux hommes. Ne posant jamais devant l’objectif du photographe, Steve McQueen y est d’une grâce et d’une photogénie incomparable…
Nu, au bord de sa piscine, en smoking chez son tailleur, ou crasseux au retour d’une course, il transpire une élégance rare !
Méconnues du grand public, ces photos exceptionnelles sont exposées pour la toute première fois.

Steve McQueen, the King of Cool – exposition John Dominis
Du 30 septembre au 11 décembre à La Galerie de l’Instant – 46 rue de Poitou, Paris 75003
Ouvert du mardi à samedi de 11h à 19h
, le dimanche de 14h30 à 18h30

Les passeurs d’images

Wanted Paris
La passion pour la photographie dépasse aujourd’hui le seul milieu des collectionneurs, mais les prix restent un obstacle à l’acquisition d’images, et le marché de l’art une affaire d’initiés.

Wanted veut rapprocher les artistes d’un public de passionnés qui n’ont pas l’habitude des galeries. Nus, portraits ou paysages, Wanted met en ligne une sélection rigoureuse de photographes : une fenêtre ouverte sur un monde de regards pluriels et pertinents. Avec le temps de la découverte, l’intimité de l’émotion et la liberté de l’acquisition.

Des artistes confirmés et accessibles
La webgalerie Wanted permet de découvrir des photographes confirmés, reconnus par des musées, cotés et commentés par la critique. Elle se veut aussi dénicheuse de nouveaux talents. Wanted soumet sa sélection d’artistes à un comité éditorial d’experts. Une ergonomie intuitive permet d’accéder aux… images. Des notices biographiques et critiques aident le visiteur à comprendre les oeuvres et à faire son choix.

L’objectif de Wanted est de permettre l’acquisition de photographies à des prix plus abordables que dans les galeries classiques. La force du projet : des tirages plus nombreux et donc des prix très diminués. Quand les tirages habituels ne dépassent pas 3 à 20 exemplaires, Wanted en édite de 50 à 120. Toujours signés et numérotés, les tirages sont imprimés et encadrés par des professionnels, sans aucune concession sur la qualité.

Wanted, c’est aussi une galerie à Paris
Parce que rien ne remplace la rencontre, le lieu d’exposition de Wanted, une ancienne usine de 450 m2 située à deux pas du Carreau du Temple, se fera l’écho du site pour encourager une véritable dynamique de création.

www.wantedparis.com – 23, rue du roi de Sicile – 75004 Paris – Tél.: + 33 (0)1 44 54 02 55
Métro : Saint-Paul (Ligne 1), Hôtel de ville (Ligne 11) – bus : lignes 67, 69 et 76
Entrée libre du mardi au vendredi de 10h00 à 19h00, samedi et dimanche de 13h00 à 19h00

Portraits de Roberto Bolle

Roberto Bolle

Il a le regard ténébreux de l’Apollon de Praxitèle, la grâce du Discobole de Myron, la puissance des Bronzes de Riacce.

Cette parfaite conjugaison esthétique est celle de Roberto Bolle, danseur étoile de La Scala, reconnu aujourd’hui comme étant le meilleur danseur classique du monde. Bruce Weber signe ici une sublime série de portraits et de plans du bel esthète. Un régal pour les yeux.

Portraits of Roberto Bolle, by Bruce Weber, Editions teNeues

 

Moonfire de Norman Mailer

MoonFire

20 juillet 1969, des millions de personnes retiennent leur souffle devant leur petit écran.

Neil Amstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins alunissent en direct et pour la première fois. Pour célébrer le 40e anniversaire de la mission Apollo 11, Taschen a choisi d’associer le texte culte de Norman Mailer aux spectaculaires photographies des archives de la NASA, pour un hommage exceptionnel à la mission scientifique la plus importante de notre époque.

Moonfire de Norman Mailer,
Editions Taschen

Helmut Newton

Helmut Newton est l’un des chefs de file les plus détonants de la photographie du XXème siècle. Audace, influence, controverse, Helmut Newton a tout simplement révolutionné le huitième art. Avec cette réédition de l’incontournable « Sumo » dans un format plus accessible que l’édition originale de 30 kilos, les éditions Taschen partent à la conquête d’un public plus vaste.

Sumo de Helmut Newton
Editions Taschen